Sunday Music – Depeche Mode (II) en 10 chansons moins connues

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que tout va bien pour vous!… Je reviens avec une petite surprise! Cela faisait un long, très long moment que je n’avais pas mis en ligne un Sunday Music. D’ailleurs, je n’avais en fait rédigé que peu d’articles de la sorte, remettant toujours à plus tard au gré du temps que j’avais pour écrire ou de mes lectures, durant ces quelques mois qui ont été un peu compliqué. Mais me revoilà pour un post qui DEVAIT sortir, puisque je vous avais déjà mis l’eau à la bouche il y a un moment déjà, par ce premier rendez-vous avec Depeche Mode.

Et comme vous le savez, ces gars-là, eh bien… Ils font partie de mes grands, grands chouchous. Je suis amoureuse de leur musique, de la voix de Dave Gahan (en plus, vous avez déjà regardé un live?… Quand ce mec parle au micro il a la voix qui va avec sa manière de chanter… Aaaaah… J’en suis toute, toute chose!)… Oh purée de bon sang, il faut absolument que je les voie en concert! 😍 Je vous les avais présentés à travers dix de leurs chansons emblématiques, et avais évoqué un prochain article avec dix de leurs chansons beaucoup moins connues… mais que j’aime particulièrement. De quoi agacer quelques puristes, car certains titres récents me plaisent particulièrement!

Mais je vous laisse savourer ce merveilleux son! 

#1 Speak and Spell – Photographic

Speak and Spell est le premier album du groupe, sorti en 1981, de l’époque où quand on voit les images, on se demande comment une voix pareille, d’une profondeur qui vous caresse le nerf auditif (aaaaah et j’ai la langue qui se déroule parterre) pouvait sortir du p’tit Dave.

Photographic est une chanson que j’ai découverte par le biais d’un remix sur un best of. Mais voilà, un jour, j’ai entendu la version originale. Et là, CHOC DE FOLIE. La simplicité de la musique, répétitive, mais qui s’enrichit au fur et à mesure, offre un rythme complètement hypnotique qui magnifie la voix caressante de Dave Gahan. Bref, cette chanson me scotche toujours.

#2 Black Celebration – Black Celebration

Pour moi, cet album est un PUTAIN DE MILLÉSIME. En même temps, c’est normal, il date de la même année que moi. Hihi! Il est bourré de sons froids et magnifiques qui touchent chaque fibre de mon être. Et je n’exagère absolument pas, ça m’électrise carrément.

La chanson-titre en particulier, qui ouvre justement l’album et annonce brillamment la couleur, à mon avis… quand bien même l’accueil de Black Celebration à sa sortie a été plutôt mitigé. Mais c’est l’un de mes préférés, comme vous allez le voir!

#3 Black Celebration – But Not Tonight

Retour à Black Celebration, avec une question beaucoup moins connu et qui me rend fière car JE L’AI alors que mon gros fan de Depeche Mode de père NE L’A PAS! C’est un morceau que j’ai découvert complètement par hasard sur le net, à l’époque de RadioBlog si je me souviens bien.

Elle fait partie des bonus tracks ajoutées lors des nouvelles sorties de l’album, qu’on trouvait parfois sur les versions en import. Dès les première mesures très marquées années 80, But Not Tonight me séduit. Plus jeune, j’aimais beaucoup chanter, et c’est l’une des seules chansons de Depeche Mode que j’arrive à ne pas chanter faux. Ses paroles me touchent particulièrement, et elle est devenue mon morceau « déprime », que j’écoute quand je me sens mal pour me permettre d’ouvrir les vannes. Et alors quand on l’a sur les oreilles en rentrant seule le soir, c’est une expérience proche du Nirvana. 😊

#4 Music for the Masses – The Things You Said

De l’immense Music for the Masses sorti en 1987, on retient surtout des morceaux d’anthologie comme Never Let Me Down Again (que j’adooooooore) ou Behind The Wheel (aaaaaah!). Et pourtant, il y a aussi une petite pépite…

The Things You Said me fait frissonner de par sa simplicité. Un peu comme pour Photographic.

#5 Violator – The Sweetest Perfection

Violator. Voilà un album « qu’il est beau ». Qu’il est sonorement sexy de folie. Un album dont la pochette est culte, avec cette fameuse rose qui a servi de symbole de ralliement aux fans. On y trouve de réels chefs d’œuvre comme Personal Jesus ou encore le magnifique Enjoy The Silence.

C’est un album que je trouve absolument superbe, avec cette perle ignorée qu’est The Sweetest Perfection. Perfection la définit bien, entre une musique aboutie et maitrisée, une mélodie qui laisse transpirer une réelle intensité tragique, et les voix de Dave et Martin qui s’épousent littéralement. Bref, elle me laisse complètement baba… et en plus, c’est avec But Not Tonight l’une des très rares chansons de DM que je peux chanter!

#6 Ultra – The Bottom Line

Cette année, j’ai redécouvert, à la faveur de mes longs trajets, l’album Ultra, sorti en 1997, et dont je me rappelais surtout les singles emblématiques comme Barrel of a Gun, It’s No Good ou bien Home. Un opus assez sombre, alors que le groupe et son chanteurs étaient dans la tourmente, et que Dave Gahan avait de la peine à chanter.

L’une des perles illustrement inconnues qui m’a frappée sur ce magnifique album noir à souhait, a été The Bottom Line (littéralement « l’important », le « but ultime »), une chanson sur le temps qui passe, sur la destinée, avec une ligne mélodique plus douce, plus lente, à la dimension légèrement jazzy, dont il émane, au milieu de la noirceur de l’album, un je-ne-sais quoi de vraiment lumineux. Un petit bijou.

#7 Ultra – Insight

Lors de ma première ré-écoute d’Ultra il y a quelques mois, je savourais tout le plaisir que venait de me procurer The Bottom Line quand la chanson suivante a démarré. Et là, BIM, nouvelle claque. Mais une grosse. A tel point que ces derniers points, Insight est devenue une vraie drogue pour moi. Je suis littéralement, désespérément amoureuse de cette chanson.

Le son, à certains égards, est assez différent du reste de l’album, l’intro me transporte dans les tréfonds de l’introspection, les paroles me touchent particulièrement à un moment charnière de ma vie. Je suis même en plein trip quand je l’écoute, ce sont de vraies histoires qui se déroulent dans mon esprit. Et pourtant, le refrain, et toute la fin de la chanson, débordent d’une sérénité salutaire. Bref, j’espère que ça va être vrai aussi dans la vie…

#8 Playing The Angel – Lilian

Playing The Angel est sorti alors que j’étais à la fac, et je continuais à suivre la carrière des gars de Basildon avec l’intérêt d’une fan de la première heure. J’ai d’ailleurs été un peu vexée qu’à la soirée de mon anniversaire où je l’avais mis l’album en fond sonore quand un camarade à demandé ce qu’était cette « vieille musique ». Arrière, Philistin, hérétique! 😆

Bref. Si au fond, Lilian est une chanson un peu bateau sur l’amour malheureux d’un homme pour une femme qu’il considère comme supérieure, ou plus « précieuse » que lui, on est loin de la guimauve. Car musicalement, ce morceau est pour moi une réussite sonore. Je trouve les sons cristallins, le tout assez bien rythmé pour ne pas en faire un truc cu-cul, et je suis fan du leit motive. et des petits aaah-aaah qui me rappellent les anciennes chansons du groupe. 😉

#9 Delta Machine – Raw Nerve/Soft Touch

Delta Machine a une place particulière dans mon cœur, car sorti à l’époque où je travaillais le premier jet du Sang des Wolf. J’écrivais pendant des heures non stop en écoutant masse de musique… et cet album faisait partie de ceux que j’ai saignés.

Et voici que j’ai été happée par une intro qui dépote et les paroles de Raw Nerve/Soft Touch. À tel point que j’en ai fait l’hymne officieux de la bromance de mon roman. 😁 Et encore maintenant, je ne peux m’empêcher d’au moins bouger la tête au rythme de la chanson.

#10 Spirit – You Move

À dire vrai, je ne sais trop quoi dire de Spirit, le dernier album de Depeche Mode, pour la bonne et simple raison que je ne l’ai pas beaucoup écouté. Par manque de temps, parce que je pensais à autre chose. Et ce à mon grand regret, car lors de la première écoute, une chanson en particulier a agréablement titillé mon oreille.

Et ces paroles égrenées par la voix si sexy de Dave Gahan (ah oui, je sais, je suis lourde avec ça, mais cette vooooooooix…) I like the way you move… on attiré mon attention et réveillé mon esprit très mal tourné de Scorpionne. 😏 Et le fait est que je trouve la chanson vraiment… sexy, dans son ensemble. Avec un rythme qui justement me donne envie de move, et qui se prêterait parfaitement à une parade amoureuse. Ah ouais. En plus, je trouve – mais c’est un avis très personnel – que par le thème de la sensualité et les sons très synthétiques, la chanson renoue quelque peu avec d’anciens morceaux qui ont fait la gloire et le petit truc en plus des DM. Et cette voix, nom de Dieu, cette voix. Ah. Blanche, du calme.

Conclusion – Bonne écoute!

Et voilà, je suis de retour avec le rendez-vous Sunday Music, et je vous avoue que ça me manquait! Comme le blogging en général, même si j’envisage de compléter le blog avec de la vidéo ou d’autres choses et que je continue de travailler mon feed insta pour qu’il soit plus joli et me ressemble. J’espère que cette nouvelle incursion dans l’univers de Depeche Mode vous aura plu, et que vous apprécierez au moins un peu les morceaux partagés ici. Je m’en vais de ce pas me ré-écouter Insight pour l’inspiration!

En tout cas, ça m’a fait plaisir de vous parler d’un groupe dont l’œuvre me transporte tant, et peut-être, pour certains d’entre vous, de vous avoir fait découvrir des morceaux que vous ne connaissiez pas encore. Je n’ai plus qu’à vous souhaiter une bonne écoute et à vous dire à très bientôt pour une nouvelle formule du blog!

Blanche Mt.-Cl.

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse des littératures de l'imaginaire et auteure en herbe, je viens de lancer mon premier roman "Le Sang des Wolf" en auto-édition chez Librinova! N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

2 réflexions au sujet de “Sunday Music – Depeche Mode (II) en 10 chansons moins connues”

    1. Ces types sont des DIEUX pour moi. Si tu as l’occasion de les découvrir un peu plus, n’hésite pas. 🙂
      Et vive la New Wave! 🙂 Je retourne à ma paperasse, j’espère avoir un peu de temps prochainement pour le blogging – mon blog et ceux des autres! A bientôt, donc!

      Aimé par 1 personne

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.