Lecture, écriture, inspiration, plein de trucs… mais crevée! – Bilan Juin 2018

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous avez passé un excellent mois de juin, et que juillet s’annonce beau, sous le signe des vacances, des projets, des lectures et des films à la pelle! C’est que juin est vite passé pour moi, je suis épuisée – je vous dis ça plus loin – et encore une fois, je m’excuse de ne pas avoir été très présente sur mon propre blog et sur les vôtres. Le mois a encore été en pointillés entre la fatigue et les soucis… et malgré les idées, parce que j’en ai À LA PELLE, foutredieu!

Ceci dit, le mois a quand même sa part de satisfactions. Et je vous en parle de ce pas…

Lecture – Un mois en demi-teinte

Je commence avec les chroniques du mois de juin, pour la plupart dédiées à des livres lus en avril:

  • La Légende de Sleepy Hollow, de Washington Irving, lu en commun avec La Chambre rose et noire. La nouvelle est sympa mais tellement différente de ce que Tim Burton en a fait! C’est plus une histoire d’ambiance qu’autre chose, et j’en ai surtout retenu mes agréables échanges avec Isa, rédactrice du blog, dont j’apprécie le style et la gentillesse, et que j’estime énormément en tant que blogueuse.
  • Armada d’Ernest Cline, une histoire S.F. amusante sur fond de gaming. Quand bien même j’ai peur que ce filon s’épuise avec les romans d’Ernie, mais j’avoue m’être éclatée sans arrière-pensée. Et ça grouillait de référence à Star Wars, pauvre de moi qui espérais me détacher un peu de ma monomanie du moment!
  • Et enfin mon gros morceau, mon gros, gros morceau: Le Fantôme de l’Opéra de Gaston Leroux, lu il y a seize ans et relu en avril, juste avant Don Quichotte. Eh bien, beaucoup de détails m’avaient échappé, mais ce fut un délice. J’aime beaucoup cette ambiance et je suis en quête de la toute première adaptation que j’en aie vue enfant pour voir si la magie opère toujours. En attendant, je vous conseille encore le vieux classique produit par Universal et sorti en 1943, dirigé par Arthur Lubin, qui table plus sur le divertissement mais dont la mise en scène est assez somptueuse.

Niveau lecture à proprement parler, le mois est plutôt en demi-teinte… En effet, je ne me remets pas de mon book hangover post-Don Quichotte (mais quel livre!), dont j’ai hâte de lire le second tome. I’m definitely in love with a book, à tel point que j’ai eu un petit pincement au cœur lorsque Washington Irving compare son Ichabod Crane à Don Quichotte dans Sleepy Hollow! AH! 😩 Toujours est-il que j’ai abandonnée une lecture dont le sujet promettait (des contes et légendes de la France médiévale) mais dont l’écriture me gonflait plus que de raison. Et j’ai achevé la Trilogie des Gemmes de Kerstin Gier, entamée avec Rouge Rubis, poursuivie avec Bleu Saphir et Vert Émeraude. Il y a des idées sympas, c’est mignonnet et ça passe agréablement le temps mais on est loin du coup de cœur – j’en ferai une petite chronique quand je ne serai plus une loque humaine. Sinon, j’ai commencé la suite des aventures du Bourbon Kid, avec Le Cimetière du Diable, mais j’ai trop de mal à lire en ce moment. J’espère que cette panne ne va pas durer et que je vais retrouver un peu d’énergie prochainement parce que ça commence à craindre mon affaire!

Acquisitions livresques – Le régime sumotori de la PAL

Il y a des gens qui font des régimes pour maigrir. Pour les apprentis sumo, c’est le contraire puisqu’ils sont nourris pour grossir. Eh bien… c’est le genre de diète à laquelle j’ai soumis ma pauvre PAL. Va vraiment falloir que j’arrête car j’ai un lecteur DVD/BluRay et une téloche à m’acheter (et un bureau – et une guirlande lumineuse). Mais si je déménageais demain, ma foi, je pourrais remplir une petite bibliothèque avec mes futures lectures et quelques ouvrages que j’aime.

Voici donc les nouveaux venus de la PAL:

  • Le Faubourg et La Ville d’Edward Carey, pour compléter la trilogie des Férailleurs
  • Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley, que je n’ai encore jamais lu – et je trépigne d’autant plus d’impatience que la jolie couverture de mon édition me fait très envie
  • Les trois premiers tomes de Dune de Frank Herbert; série à laquelle j’avais consacré une semaine thématique il y a trois ans pour les cinquante ans de sa parution: Dune, Le Messie de Dune et Les Enfants de Dune, que les bookstagrams d’une autre blogueuse m’ont donné envie de relire. Et en plus, ce sera l’occasion d’avoir mes exemplaires personnels dans ma bibliothèque, car je les avais, à l’époque, empruntés à mon père qui est un fan ultime de cette saga. Je me prendrai les autres peu à peu!
  • Après Dune – Tome I: Les Chasseurs de Dune de Brian Herbert et Kevin J. Anderson qui parle de ce qui se passe après le tome VI de Dune – que je complèterai et que j’ai eu lors d’une opération de 3ème livre offert
  • Dune: Les Origine – Tome I: La Communauté des Sœurs de Brian Herbert et Kevin J. Anderson qui parle de la création du Bene Gesserit
  • GB-SS de Len Deighton, uchronie où la Grande-Bretagne a été vaincue et conquise par les Nazis
  • La Zone du dehors d’Alain Damasio dont j’ai entendu parler lors du MOOC S.F.

Voilà, vous savez tout sur mes nouvelles futures lectures!

Écriture – Le cerveau et le cœur en ébullition

Donc voilà, vous n’êtes pas sans savoir que mon roman Le Sang des Wolf est disponible en auto-édition depuis un peu plus d’un mois maintenant chez Librinova, et qu’un concours est en cours jusqu’à ce soir pour remercier les 250 abonnés du blog , n’hésitez pas car de petits malins s’abonnent exprès (je suis OK et même contente avec celles et ceux qui le sont sur les réseaux depuis longtemps et qui s’abonnent pour le concours, mais comme je joue dans les règles et que je ne veux pas décider arbitrairement de qui va participer ou non, je ne voudrais pas que des soutiens de toujours soient lésés), et pour faire remporter un exemplaire papier de « la Bête ». Ma principale angoisse est que l’heureux/se gagnant/e trouve finalement que ce livre est une grosse daube 😂 et que mon écriture est à chier! Nous verrons bien, mais comme je suis dans le young adult et le fantastique (je vous promets une uchronie et un space opera plus tard), même si je tiens à écrire mes récits au cordeau, je ne suis pas Marcel Proust!

Oui, oui, oui… Je m’amuse avec ma nouvelle appli… Vous verrez plus loin!

En tout cas, un grand merci aux participants au concours, ainsi qu’à celles et ceux d’entre vous qui l’ont partagé! Ça m’a fait très plaisir, et j’espère que quand vous lirez le roman, vous passerez un bon moment. 😘 Bref voilà, on a beau savoir qu’on s’expose à la critique, ça fait quand même peur tout ça. Donc, je croise les doigts pour que vous passiez un bon moment à Vienne avec Zoé et consort! Par ailleurs, je réorganiserai un mini-concours quand j’atteindrai les 500 abonnés sur Instagram pour fourguer quelques petits marque-pages. Bon, on n’y est pas encore, hein, mais je vous préviens d’ores et déjà!

Au passage, j’en profite également pour remercier l’adorable Sev, l’une de mes premières lectrices sur la toile, pour son annonce tonitruante de la sortie du roman. Cela m’a beaucoup touchée, je ne parviens pas à m’habituer! 😉 Rien que pour lui faire honneur, à elle et aux autres blogueuses qui me soutiennent depuis tout ce temps, j’espère que Le Sang des Wolf atteindra le nombre de ventes lui permettant d’avoir accès au programme agent littéraire de Librinova, et de lui trouver un éditeur. D’autant plus que maintenant, j’ai envie et même besoin de terminer ce projet et m’atteler à d’autres, écrits et dessinés (je vous renvoie à ma chronique sur Le Fantôme de l’Opéra). Donc voilà, j’ai plein d’idées, mais il va me falloir un peu de temps pour m’y consacrer, car j’ai pas mal de choses sur le feu, comme vous allez le voir.

Réseaux sociaux – Insta, mon bel Insta

Alors, alors… Comme vous l’ignorez pas, je suis présente sur les réseaux sociaux, et je prend grand soin de ma page Instagram, même si celle-ci peine un peu à trouver une cohérence. Cela dit, maintenant que j’ai un livre à « vendre » (ça fait bizarre dit comme ça), sans vraiment ambitionner de devenir une influenceuse, et sans pour autant faire de la pub à tout bout de champ, je voudrais améliorer ma visibilité et offrir un contenu de qualité, visuellement plaisant et qui me ressemble.

Mon ordi a passé sa nouvelle robe…

C’est vraiment quelque chose que j’aime faire, et qui me permet de renouer un peu avec la photo et mon amour pour les effets un peu affirmés qui garantissent une ambiance typée. J’ai donc fait l’acquisition d’un petit livre assez bien fichu: Instagram – 101 questions de Jean-Noël Chaintreuil, qui donne plein de petites idées assez sympa, des trucs et astuces, en particulier dans la dernière partie dédiées aux influenceurs lifestyle et mode.

Ceci dit, j’ai découvert une appli photo assez sympathique, PIXLR, qui propose des réglages basiques, mais aussi des filtres, des effets, des encadrements… Bref, il y a des tas de combinaisons et de possibilités, entre simple correction de couleurs ou effets de lumières kitsch, filtres vintage ou colorés… Vous avez sans doute eu l’aperçu d’un de ces tests avec mes dernières photos postées sur Instagram, et avec les quelques essais postés dans cet article. Pour le moment, je tâtonne, c’est un amusement permanent, mais j’espère très bientôt avoir un feed un peu plus joli et uni, même si je ne me vois pas non-plus avoir les mêmes mises en scène que les autres – aussi belles qu’elles soient! Mais ne vous en faites pas, tout ne sera pas kitsch comme ça!

Papeterie et geekeries – Craquage

Comme j’écris et prends pas mal de notes ces temps-ci, malgré le manque de temps et la fatigue, je me suis un peu fait plaisir au niveau des carnets. Deux marques en particulier ont attiré mon attention ces derniers temps: Hema, mais vous le saviez déjà, et Legami Milano. Esthétiquement, elles sont très différentes…  chez Hema, on est plus dans la simplicité, les motifs et les couleurs à la mode, quand chez Legami, on est dans l’ouvrage un peu plus fine et des visuels travaillés.

Aussi, ce mois-ci, j’ai craqué chez Hema pour des carnets A5 (le format le plus pratique) en tissu, aux couleurs estivales dont un rigolo: « Notes of a Genius », couronné de petites lunettes. Génie, me concernant, je n’en suis pas certaine, mais binoclarde, on est en plein dedans! Autre petit craquage carnet, « Today is the day » – le jour de quoi? on se le demande! – dont les couleurs en dégradés pastel me font penser à des cocktails que mes présents maux de crâne m’empêchent de boire. Miam. Chez Legami Milano, craquage pour leurs grands carnets « Be Smart » (celui-ci en mai, d’ailleurs) et « Follow your dreams, they know the way » (mouais, les miens me paraissent un brin durs à suivre en ce moment 😀 surtout quand on vous fait bien comprendre qu’à 31 ans il n’est plus temps d’en avoir), et pour le plus petit « Be a Star » et ses magnifiques constellations… Ah les étoiles, mes amours! ⭐

En parlant d’étoiles, je me suis fait deux petits plaisirs étoilés: une trousse super sympa pour me croire une star, et une belle coque pour mon ordi portable. Car vous le savez, mon esprit navigue souvent dans une galaxie lointaine, très lointaine…

Fangirling – Mini-shopping de la Force

Et nous y revoilà! Ça faisait longtemps, n’est-ce pas? Mais soyons sérieux un moment. Vous savez que la fangirl en délire est toujours là, belle et bien là, tapie dans l’ombre telle le Côté Obscur qui attend son moment pour affermir son emprise. (Ah mon Dieu, c’que c’est beau, je me sens lyrique tout à coup, telle Kylo Ren louant la beauté de l’immensité spatiale dans la novellisation de l’Épisode VII – #ILoveRen❤). Je n’ai toujours pas revu le dernier film et j’espère pouvoir me faire ça tranquille dans le courant de l’été ou quand j’aurai ma semaine de vacances en septembre. Je n’ai toujours pas entamé la lecture de la Trilogie Yan Solo qu’il me tarde d’entamer… Si possible cet été… Pareil concernant l’article illustré, je vais arrêter de vous dire à quand je le repousse, parce qu’en fait je n’ai plus ni le temps, ni la force de dessiner – et je ne veux pas bacler certains personnages😏 et runing gags.

Le tee-shirt « faites pas chier la femme » avec mon Atlas sous le soleil…

Ce qui n’empêche pas la fangirl d’avoir encore frappé… avec d’abord un débardeur trop, trop stylé avec une inscription con comme j’aime: Darth Fucking Vader – à mettre les jours où je ne veux pas qu’on m’emmerde. Parce qu’on l’a tellement kiffé le Vador avant l’épisode Anakin, et que c’est sans doute l’un des antagonistes les mieux fringués de l’histoire avec son style samouraï cyberpunk.

Autre craquage, digne d’une anecdote, celui de mon acquisition de Star Wars – L’Atlas de Daniel Wallace et Jason Fry.

Ça faisait un moment que ce livre me faisait de l’œil et j’avais bien envie de compléter ma collection star warsienne avec. Je me suis décidée à le commander, et n’ai pu résister à aller le récupérer à la Fnac de Saint-Lazare pendant ma pause déjeuner (dans les petits casiers, vous savez! C’était marrant!). Et là, MISSION. D’une part, le colis était immense à cause des livres de poche commandés avec, et d’autre part, il pesait un âne mort. Craignant le trajet dans mon train bondé du soir avec un engin aussi lourd et encombrant, j’ai acheté exprès deux livres de poches pour passer en caisse et acheter un sac, histoire de tout fourrer dedans pour plus de commodité sur mon trajet. J’ai TOUT trimballé jusqu’au bureau, sous les regards courroucés des autres passagers du métro, irrités par la présence d’un paquet monstrueux et en priant pour ne croiser personne dans les locaux une fois de retour au boulot. Et là, bien planquée derrière mon bureau, j’ai tout déballé pour ranger ça dans le sac. En revanche, si c’était moins encombrant, c’était toujours aussi lourd… Sachant que le soir, après mon heure de train, j’ai environ une demie-heure de marche sous le soleil, je vous laisse imaginer à quel point ce fut sportif. Mais après tout, Star Wars – L’Atlas, ça se mérite. Je pense qu’il sera intégré dans l’article que je consacrerai aux art books et beaux livres en rapport avec la saga, mais comme d’hab’, je ne sais pas quand! 😉

Ceci dit, une certaine blogueuse qui a certains intérêts en commun avec moi (et je ne la remercie pas pour le dernier 🔥GIF🔥 qu’elle m’a adressé sur Twitter et qui a un moment aplati mon électrocardiogramme) m’a fait part de l’existence d’un roman one shot mettant en scène Han Solo entre l’ancienne trilogie et la Postlogie, où l’on voit notamment un certain brun avec de sérieux soucis psychologiques lorsqu’il était enfant… et j’ai été précommander la Bête, ça y est. Nous saurons courant novembre ce qu’il en est!

La Vie – « Loque-Ness » (OK, je sors après ce jeu de mot pourri qui ne fait rire que moi)

C’est là que les choses se compliquent!… Certaines choses sont plutôt positives et d’autres un peu plus affolantes.

Primo, vous n’êtes pas sans savoir que malgré mon âge avancé, je vis encore chez mes parents, endroit où j’ai dû me replier depuis mon retour d’Angleterre quand je me suis retrouvée au chômage et ai entamé ma reconversion. Ce qui me vaut régulièrement des remarques désagréables, voire méprisantes de la part de ceux qui « n’auraient pas pu » (moi aussi je pensais que je n’aurais pas pu, mais crois-moi c’est mieux que de pioncer sous un pont), ou à l’occasion, d’autres personnes sur la blogo. Bref, une fois n’est pas coutume, j’emmerde ceux qui me prennent pour une ado attardée qui n’a juste pas envie de payer ses factures. C’est à moitié un choix car je m’entends bien avec ma famille, mais il est clair que je préfèrerais payer mes factures et être chez moi. D’où la fatigue parce que c’est loin du boulot et que je morfle avec les grèves (lever parfois à 4h45 pour rentrer vers 20h… Youhouh!), et d’où, enfin, la recherche d’appart’! 😃 Et oui, jusqu’à récemment, malgré le boulot en CDI je ne gagnais pas assez pour assumer financièrement, donne changée par mon récent passage aux 39h, et j’ai appris pour mon dernier anniversaire que ma mère était malade. Ce qui a pour ainsi dire remis de l’ordre dans mes priorités. J’emmerde donc doublement les gens qui m’ont dit en connaissant ce dernier facteur, avec une insistance semblant étudiée pour me faire chier: « Ah ouais mais à ton âge, faut partir… ». Pour ne pas avoir fait attention à ce que je ressentais vis-à-vis de la chose. Avoir un proche malade remet beaucoup de choses à plat, ajoutant de la fatigue morale à la fatigue physique. 😒 Enfin ceci dit, nous sommes tous des loques chez moi ces temps-ci: mon frère et moi à cause des trajets de fou que nous avons pour aller bosser, mon père car notre tintamarre le réveille le matin et ma mère, comme vous vous en doutez, du fait de ses traitements.

Donc vivement que je me rapproche car je crains de ne terminer l’été qu’en rampant! 😂 J’ai même, horreur ultime pour moi qui ne lâche JAMAIS RIEN, lâché mon MOOC SF, parce que je m’écroulais comme une grosse 💩 en rentrant chez moi! Pour le coup, on peut dire que le timing était plus que mauvais!

Chercher un appart’ est aussi exaltant qu’angoissant, je dois dire, 😄 car j’ai peur de me retrouver dans un taudis au vu des prix en région parisienne, ou loin au point d’avoir des trajet aussi chiants que celui que j’ai présentement – car le but est quand même de me rapprocher, pour être moins fatiguée et moins isolée. Donc voilà c’est bien, mais aussi effrayant, d’autant plus qu’il y a toujours des crétins pour vous décourager ou vous donner des conseils que vous ne demandez pas. 😉 Enfin, je pense ne pas être la première ou la seule à faire régulièrement les frais de ce genre de personnes! Alors que la seule chose dont j’aie vraiment besoin, ce sont des encouragements et de bonnes ondes, au moment où je voudrais avoir mon petit coin à moi, avec mes meubles (j’en ai!), ma petite bibliothèque avec mon étagère à fandom. Croisons les doigts pour qu’avant cet automne je glande enfin chez moi!

Sinon, après que j’aie « emmerdé » pas mal de monde, quelques points positifs: depuis novembre j’ai perdu près de 8kg, et j’en vise encore quelques uns… Voilà, je suis assez contente car ça m’a permis de reprendre de bonnes habitudes (la marche, notamment). Avant qu’on me taxe de grossophobie, je tiens à dire que je connais des tas de filles rondes et jolies qui le portent très bien… Seulement moi, même si d’autres m’apprécient plus charnue, je m’aime plus mince. Et je suis ravie de pouvoir reporter des vêtements qui me plaisaient mais dans lesquelles je ne rentrais plus. Autre point positif, j’ai découvert l’extrait de guarana, et ce shoot quotidien va me permettre de tenir jusqu’à mon premier congé… CAR ÇA Y EST, J’AI POSÉ MES CONGÉS! 🎉 Deux week-ends prolongés en juillet et une semaine complète de glandouille en septembre (je prie d’ailleurs pour au moins savoir où je vais déménager à ce moment-là!). Et outre ça, j’ai des tas d’idées et de projets (dont un lié au cinéma que j’aime tant), mais pour le coup, on verra quand je serai chez moi, et s’il me faut un stock illimité d’extrait de guarana pour tenir! 🍀

Conclusion – Here we aaaaaare… Born to be kiiiiiings…

Haha! Voilà, vous savez tout sur juin du côté des Mondes de Blanche, et sur les choses qui m’ont tarabustée ces derniers temps.

C’est crevant et je me maintiens à flot comme je peux… et je suis peu présente sur mon blog et sur les vôtres, malgré mon envie. C’est même avec une atroce migraine que je conclus ce bilan. J’espère en tout cas que les choses vont se tasser et évoluer dans le sens que je souhaite (je fais assez d’efforts pour, bon Dieu, ce serait bien le diable tiens!), et me permettre d’écrire plus tranquillement, de lire comme je le souhaite, de rattraper mes lacunes cinématographiques des derniers mois… Bref, faire de quoi nourrir ce joli blog et continuer à vous y faire à nouveau passer de bons moments littéraires, cinématographiques et geek! 😉 Qu’enfin vous voyiez ce fameux article illustré que je vous promets depuis des lustres!… Et n’oubliez pas que j’annoncerai aussi le/la gagnant/e du concours dans la semaine!

Que la Force soit avec moi, et encore un grand merci à vous tous de me suivre! En cette période ça me touche vraiment beaucoup de voir que le blog continue d’être suivi et de vivre malgré mon absence! 😘 Bon dimanche à tous!

Blanche Mt.-Cl.

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse des littératures de l'imaginaire et auteure en herbe, je viens de lancer mon premier roman "Le Sang des Wolf" en auto-édition chez Librinova! N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

10 réflexions au sujet de “Lecture, écriture, inspiration, plein de trucs… mais crevée! – Bilan Juin 2018”

  1. Ben dis donc! Quel mois de juin!!
    Niveau lectures: tu vas adorer Le Meilleur des Monde. Je l’avais lu au collège je crois, dans le cadre du programme scolaire, et c’est l’une des lectures que je remercie l’éducation nationale de m’avoir « obligée » à faire (avec tout Molière, Bel Ami, et plein d’autres en fait :p). Ca fait vraiment réflechir. Dans la foulée tu pourras aussi lire 1984 et La Ferme aux Animaux.
    Niveau Dune, moi je n’ai pas du tout, du tout accroché. Je n’ai pas compris la fascination pour ce roman. la seule chose dont je me rappelle, c’est une serre et des énormes vers de sable :p Le reste m’est complètement passé au dessus de la tête!
    T’as bien raison d’emmerder le monde. Une reconversion est un acte COURAGEUX, et tu l’as fait!!!
    Plein de bonnes ondes pour ta recherche d’apart (c’est un truc qui vire à l’obsession :p ) et plein de bonnes ondes pour ta maman.
    Super que tu te sentes mieux dans ton corps!
    J’ai loupé le concours (j’ai bien eu le message mais j’avais un accès très limité à internet la semaine dernière), donc ce n’est pas moi qui vais remporter le livre :p mais je suis certaine que le/la gagnant(e) adorera 😉
    Bises and keep going xx

    Aimé par 1 personne

    1. Hahaha! Les dieux t’entendent au sujet du roman! 🙂 Je croise les doigts!

      J’ai lu « 1984 », c’est un de mes livres préférés de l’époque du lycée. Je l’ai même chroniqué. 🙂 Pour « La Ferme des animaux », je le lirai certainement… « Le Meilleurs des mondes » me fait envie depuis longtemps, voire très longtemps, tant le sujet semble passionnant. 🙂 Pour « Dune », ma foi, je baigne dedans depuis l’enfance… C’était très novateur quand c’est sorti il y a plus de cinquante ans, et pour ma part, j’aime beaucoup l’univers et l’intrigue complexes mis en place par Frank Herbert, c’est un monde où je me perds volontiers, je trouve absolument PASSIONNANT la coexistence de technologies poussées, qui reposent sur les capacités de l’esprit humain poussé à leur extrême, et de croyances et de modes de vie plus rustiques comme celui des Fremen sur Dune. Et bien sûr l’intérêt des vers géants! 😀 J’ai dévoré ces romans quand j’étais ado, et je compte me faire l’univers étendu! 🙂
      D’ailleurs, je ne sais pas si tu connais « Parade nuptial » de Donald Kingsburry: c’est un one shot SF, très spécial car il y est question d’anthropophagie dans une société dont les connaissances en génétique et botanique sont très poussées, mais dont les croyances et les pratiques restent primitives. C’est tourné d’une telle façon qu’on entre vraiment dans le système de pensée: . Ce roman a souvent été comparé à « Dune »: https://lesmondesdeblanche.wordpress.com/2017/01/02/amours-cannibales-parade-nuptiale-donald-kingsbury/
      Je ne sais pas si tu adhèrerais, mais je trouve cet ouvrage brillant d’un point de vue narratif et anthropologique… 🙂

      Pour le reste ma fois, j’avoue que j’essaie d’alterner entre des lectures SFFF et des livres hors-SFFF, histoire de m’aérer les neurones. 🙂 Pour preuve, mes grands coups de cœur de l’année sont hors-SFFF (« Don Quichotte » de Cervantès, un bijou, et « Silence » de Shusaku Endô qui m’a vraiment prise aux tripes). Mais pour ces romans-là, point de chronique que je ne m’éparpille pas sur le blog.

      On va voir pour l’appart’, j’espère que ça va le faire, pour le moment, je n’imagine que des scénarios catastrophes, et pour ma mère, ma foi… je fais ce que je peux sans savoir si c’est suffisant. Enfin bref. Merci pour ce loooooooong commentaire et pour tes encouragements! 🙂 Bises et bonne soirée! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. J’espère que niveau lecture ira mieux le mois prochains !
    En tout cas tu as fait de beaux achats et félicitations pour ton roman qui a l’air d’être une réussite 🙂
    Bravo encore.
    Je compatie pour le stress, je suis ravie que juin s’achève pour pouvoir être en vacances.

    Aimé par 1 personne

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.