Un peu de lecture, mon roman auto-édité, du boulot… – Bilan Mai 2018

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

C’est l’heure du goûter! Dépendant de votre état d’esprit et du lieu où vous vous trouvez, vous devez savourer un bon thé ou une orangeade maison avec des petits gâteaux pendant que je suis au bureau à pondre un projet au dernier moment.

J’espère, les p’tits poulets, que vous allez bien et que vous avez passé un mois de mai fabuleux riche en belles lectures, en beaux films et tout le toutim! 😎 De mon côté, c’est complètement lessivée, décalée, à moitié dingue (du moins plus que d’habitude) que j’entame ce beau mois de juin, à cause des horaires de malade que m’imposent ces p****n de grèves de train, et de mille choses à faire et à régler dans ma vie. Aussi, vous avez vu qu’il y a eu, ce mois-ci, beaucoup moins de chroniques que prévu, et je ne vous ai même pas encore présenté la totalité de mes lectures d’avril.

Ça, c’est crétin quand même… mais je voulais absolument avancer sur ces illustrations fan art pour cet article dont je vous rebats les oreilles, et ce fut du boulot, mais cette fois-ci, je vous jure que ce sera en ligne à la mi-juin au plus tard. J’ai négligé mon blog et les vôtres. Aussi je m’en excuse platement, et j’espère me rattraper dans le courant de l’été car pour le moment la période n’est pas simple.

Mais qu’à cela ne tienne, je reviens avec ce qui s’est dit et lu en mai!

Chroniques et lectures😏

Ce mois-ci, vous avez pu voir passer en ligne les chroniques suivantes:

  • Mummies!: Classic Monsters of Pre-Code Horror Comics qui m’a valu quelques bons moments et qui ravira les fans d’horreur vintage
  • Metro 2035, suite et fin d’une série post-apo bien effrayante et exaltante
  • Don Quichotte, pour lequel j’ai bousculé mon planning de chroniques tant je souhaitais vous en parler. Un classique extraordinaire qui a été pour moi une révélation, un vrai coup de cœur, et dont les situations absurdes m’on séduite au-delà de ce que j’attendais. Je suis donc sur des braises avec le tome II, qui trône sur ma table de nuit, mais que je n’ai pas encore eu le temps d’entamer.

Sinon, eh bien, dès que j’ai le temps, les enfants, je vous parle de mes autres lectures d’avril à savoir Armada d’Ernest Cline, qui m’a bien éclatée, et Le Fantôme de l’Opéra de Gaston Leroux qui m’inspire beaucoup de choses, et que j’ai vu avec d’autres yeux même si j’aime toujours autant ce classique et son personnage détraqué – enfin comme vous le savez, dès que ça porte et masque et une cape noire, et que c’est un brin fêlé du bulbe, je ne résiste pas… 😈

Enfin voilà, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas été au bout de ma PAL de mai: hormis le tome I de Don Quichotte et La Légende de Sleepy Hollow, je n’ai pas encore lu le tome II des aventures de notre cosplayer espagnol sous acide, pas plus que la BD Dans la combi de Thomas Pesquet ou que la Trilogie de Yan Solo. Mamma mia! Depuis que j’ai eu vent de certaines choses concernant la saga et sa suite, j’en ai des fourmis! Cet été il y aura du Solo dans mes lectures, c’est moi qui vous le dis!…

Mais je ne pense pas me livrer à l’exercice de la PAL mensuelle avant un bout de temps. Non, non. Je verrai quand j’aurai plus de temps pour moi. Et en attendant, mes trajets en train sont l’occasion de traiter ma PAL presse – histoire, espace, littérature, mythologie… Ça fait du bien aussi de se « culturer », d’autant plus que mon intérêt pour Don Quichotte en a éveillé un certain pour l’Espagne, dont l’histoire est absolument captivante.

Une PAL qui continue de se développer…😱

Mais vous l’aurez deviné si vous avez fait un tour sur Instagram, je me suis fait plaisir avec les livres. C’est simple, si je déménageais demain et ne pouvais emmener que ma PAL, elle remplirait facilement une petite bibliothèque. On n’est pas livres-addict pour rien, que diable. Mais là où elle commence à devenir problématique, c’est qu’au final, elle comporte pas mal d’essais historiques et que les récents ajouts se sont un peu éloignés de la SFFF. Comme vous le savez, ce blog traitant déjà toute une diversité de sujets, je ne peux pas me permettre d’ajouter des choses qui n’ont rien à y voir. Aussi, je pense à des « chroniques minute » sur Instagram pour vous parler de ces livres classiques ou de littérature plus générale, avec de petits topos dans de futurs bilans mensuels.

Ce qui est assez drôle c’est que j’ai déjà, depuis le début de l’année, lu quatre livres à cause de films (les deux novellisations de Star Wars, Silence qui m’a collé une bonne larme à l’œil, et Don Quichotte qui m’a faite pleurer… de rire. Tiens, tiens, tiens… Trouvez le dénominateur commun de ces films! 😈 ), et d’autres livres de cet acabit sont arrivés dans ma PAL. Je vous la présente:

  • Octobre Rouge de Tom Clancy dont j’ADORE l’adaptation cinématographique – parce que je suis une fan de films de sous-marins – portée par des acteurs de haut vol et la B.O. signée Basil Poledouris. Le film a pris bien des libertés, à ce que j’ai cru comprendre, mais j’ai très envie de revenir aux sources de la chose. Et je n’ai jamais lu de Tom Clancy.
  • L’étoffe des héros de Tom Wolfe qui nous a récemment quitté… Encore à cause du film magnifique qui en a été tiré, et qui revient sur les premiers Américains dans l’espace. Un thème qui, comme vous le savez, me tient beaucoup à cœur!
  • La Forteresse noire de Francis Paul Wilson, qui raconte l’arrivée de soldats allemands dans un village roumain pendant la Seconde Guerre mondiale, où ils vont investir une vieille forteresse qui cache un terrifiant secret. Michael Mann en a tiré un film qui, bien qu’ayant vieilli, reste captivant… un film maudit dont le tournage a été entaché par de multiples difficultés et qui n’est jamais sorti en DVD. Celui-là ne trahit pas la ligne éditoriale du blog, car c’est du fantastique!
  • Les Vestiges du jour de Kazuo Ishiguro, dont je n’ai jamais vu l’adaptation pourtant magnifique, à ce qu’il paraît, avec au casting rien de moins qu’Anthony Hopkins. L’histoire revient sur le destin d’un majordome qui a passé tant de temps à servir les autres qu’il en est passé à côté de l’amour…
  • Au-revoir là-haut de Pierre Lemaître dont je n’ai pas vu l’adaptation, mais dont le sujet, le destin de rescapés de la Première Guerre mondiale, me touche beaucoup. C’est une période historique aussi sombre que fascinante, pour son impact sur des individus touchés dans leur chair.
  • Jewish Gangsta de Karim Madani, par pure curiosité, car il s’agit d’un univers que je ne connais pas du tout! Les mésaventures d’un groupe de jeunes de Brooklyn pris dans divers trafics et délits dans les années 1990. Et puis je voudrais aller à New York dès que je le pourrai, donc je pense qu’il est temps de commencer à lire quelque chose se déroulant là-bas.
  • Des hommes sans femmes, recueil de nouvelles d’Haruki Murakami qui traite de la chimère amoureuse à travers des hommes abandonnés ou hantés par des femmes.
  • Les Affinités de Robert Charles Wilson, une dystopie dans une société faite de castes. En plus le héros fait du graphisme! 🙂 Voilà de quoi me parler!
Privée de cinoche (et de Star Wars) 😭 

Avec tout ça, moi qui aime le cinéma, mais vraiment d’amour, eh bien ce mois-ci a été pour ainsi dire pauvre.

Outre le fait que je n’ai toujours pas revu Star Wars – Épisode VIII (et ça commence à me démanger sévèrement, je vous assure), je n’ai pas non-plus eu le temps d’aller au cinéma mirer L’Homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam, et les dieux savent si j’en ai envie, parce que je suis curieuse de ce qui a été tiré du magnifique livre de Cervantès et que je suis fort curieuse du casting 😏. Je ne vais pas m’étaler sur le sujet, car on risque de retrouver un tas de suie fumante sur ma chaise. 🔥 Mais j’appréhende un peu car j’en des retours très différents, et les film de Terry Gilliam ne me parlent pas toujours (même si je suis une fan inconditionnelle de Brazil).

Mais en ce moment, je ne rêve que de passer un dimanche après-midi avachie devant un long, long classique hollywoodien de trois heures – Autant en emporte le vent, Lawrence d’Arabie, la série des Parrains, pour ne citer que mes envie principales. Avec la filmo d’Hitchcock et de Scorcese au passage. BIM. En parlant de ça, au demeurant, j’ai quand même laissé les chaînes cinéma en fond sonore pendant que je vaquais à mes occupations et pèle-mêle d’autres choses: j’ai donc plus ou moins revu Les Infiltrés (ce film troue vraiment le cul), La Plage, j’ai revu Casablanca ❤ et Sexe Intention 😂, entre autres comédies romantiques à deux balles mais très drôles, et j’ai même vu un grand morceau d’Aviator. Enfin plus grand que d’habitude, car aux heures indues où ce film passe sur le câble, il y a forcément un moment où aux alentours de 2h du matin, je vais piquer du nez. 😉

Bref, si certaines choses se règlent comme je l’espère dans les semaines qui viennent, je pourrai enfin m’offrir un lecteur BluRay-DVD et tranquillement rattraper une partie de ce retard cinématographique durant l’été, dans la SFFF et autres… car j’ai peut-être un petit projet concernant le cinéma. Je vous en dirai plus quand ça se sera précisé.

Sujet brûlant – La sortie du Sang des Wolf
chez Librinova 🍻
Ta-daaaaah…

Si vous avez vu passer l’article vite fait ou les proclamations sur Facebook, Twitter ou encore Instagram, vous connaissez probablement le dernier hot topic: depuis le 23 mai dernier, Le Sang des Wolf est disponible sur Librinova en versions papier et numérique, et maintenant en version numérique sur d’autres librairies en ligne classiques. Bière et bretzel pour fêter ça! 🎉 Je me suis donc lancée, la peur au ventre, en croisant les doigts pour qu’un jour je sois dans une maison d’édition et que je vous gratifie de petites dédicaces… Et j’ai même déjà reçu un commentaire très, très positif sur le site! ☺ C’est un bon début, et espérons-le, « que » le début!

J’ai donc remis à jours quelques éléments de présentation sur le blog, à savoir:

  • La présentation de mes partis pris « littéraires »
  • Une playlist pour accompagner votre lecture du roman et donner une autre saveur aux scènes-clés de l’intrigue

Nous verrons bien ce que ça va donner, mais je suis ultra-motivée par l’écriture ces temps-ci malgré le manque de temps. J’ai hâte d’être un peu plus tranquille à présent, pour me consacrer à mes projets créatifs sans être interrompue, et surtout sur un bureau décent car j’en ai un rikiki mal éclairé avec aucune possibilité de m’étaler pour dessiner, et j’en repéré un qui me botte bien (il est trop beeeeeeeeeau!). Ce serait l’endroit idéal pour écrire, dessiner et « graphiquer » tranquillement. Et où commettre le prochain volet du Sang des Wolf où les personnages vont devoir montrer de quoi ils sont réellement capables. 😈 Et puis regardez-moi ce livre comme il est joli, avec ce beau visuel de couv’ que j’ai créé!  J’admets en être assez fière car elle m’a permis de voir à quel point j’ai évolué en graphisme. 😄

Et en plus, je vais bientôt recevoir les marque-pages… Ça sentirait pas le p’tits concours, ça?… 😏

Conclusion – On y croit?… 🍀

Donc voilà, vous savez l’essentiel de ce mois mouvementé qui est en train de me mettre sur les genoux! Je suis une véritable loque, mais je suis en bonne voie pour être satisfaite – je me gâte un peu tant que je le peux, j’ai été chez le coiffeur et j’ai retrouvé le goût de la manucure. Je suis toujours pleine d’envies et de projets, et je voudrais maintenant que tout démarre bien et se concrétise. Quand on voit les cinq dernières années que j’ai passées, je pense que j’ai maintenant droit à un peu de sérénité… Et surtout de temps pour lire et écrire, car je vous avoue que ça me manque beaucoup depuis les grèves! 😂 Je suis assez fière d’avoir eu le courage de « lancer » mon roman, car si j’ai peur du manque de légitimité parce que je ne suis pas éditée de façon classique, eh bien je m’expose quand même à la critique. En tout cas, si vous décidiez de le lire (je vous ai tout expliqué dans le dernier article), j’espère sincèrement que vous prendrez autant de plaisir à le lire que moi à l’écrire. Il m’a fait évoluer à bien des égards, et je souhaite que les suites me fasse encore évoluer en tant qu’auteure, et pourquoi pas en tant qu’individu, car il est somme toute assez personnel. 😉 J’avoue que cette étape m’a quand même bien lessivée!

Pour le reste, ma foi, j’ai hâte que certaines choses se décantent pour avoir plus de temps pour les lectures et le reste! Je vous dis donc à bientôt pour de nouvelles chroniques livresques, si possibles filmesques… et geek! 😂 Que voulez-vous, on ne se refait pas! 😂 À très vite! Prenez garde aux loups, et que la Force soit avec vous en juin! 😂

Blanche Mt.-Cl.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse des littératures de l'imaginaire et auteure sur WattPad (Le Sang des Wolf, La Nuit de Wolf et Pourquoi les Vampires aiment Paris Plage). N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

7 réflexions au sujet de “Un peu de lecture, mon roman auto-édité, du boulot… – Bilan Mai 2018”

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.