Papi Elvis chasse la Momie – Bubba Ho-Tep (Don Coscarelli, 2002)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

J’espère que vous allez bien! De mon côté, avec Février qui touche à sa fin, c’est l’heure du bilan mensuel qui approche! Et quel bilan, j’ai grande hâte de vous le présenter, car ce mois-ci a été riche en belles lectures!

Cela faisait un bout de temps que je ne vous avais pas gratifié d’une petite chronique film « des familles ». Et aujourd’hui je reviens avec une autre œuvre cinématographique. Et quelle œuvre! Un foutu OVNI comme on en fait rarement, le genre de film dont, avant de le visionner, on ne peut même pas savoir que quelque chose de pareil existe! J’ai nommé: Bubba Ho-Tep! Je vous emmène au fin fond des États-Unis, pour une histoire de malédiction, de momie et… de maison de retraite!

Elvis et JFK contre la Momie

Nous sommes dans une maison de retraite texane, le Shady Rest. Parmi ses pensionnaires, Sebastian Haff (Bruce Campbell): celui-ci vit plutôt mal sa vieillesse et la dégradation qui va avec, ses seuls petits plaisirs étant de reluquer, de temps en temps, la petite-fille de son voisin de chambrée, et contre toute attente, les soins d’une infirmière (Ella Joyce) qu’il ne trouve pas très sympathique. Ce vieillard regrette son ancienne vie: en effet, il prétend être le vrai Elvis Presley ayant échangé sa vie avec l’un de ses sosies car il gérait de plus en plus mal sa vie de star. Il s’est lié d’amitié avec un autre vieux bonhomme, Jack (Ossie Davis) qui lui, dit être le vrai JFK qui après avoir survécu à une tentative d’assassinat, aurait eu le cerveau transplanté et la peau teinte en noire, et aurait été abandonné dans cette maison de retraite par Lyndon Johnson pour cacher cette infâme histoire.

La vie de ces deux vieux excentriques est perturbée par l’arrivée d’une momie égyptienne ressuscitée, que Sebastian/Elvis surnomme Bubba Ho-Tep (Bob Ivy): celle-ci, volée lors d’un transfert dans un musée et tombée dans une rivière dans un accident de la route, s’est habillée en cowboy (!) et s’amuse à voler l’âme des pensionnaires de la maison de retraite, proie plus facile que des êtres plus jeunes en possession de leurs moyens. Seuls véritablement conscients du danger, Elvis et Jack décident de mettre au point un plan pour détruire la momie et libérer les âmes de leurs camarades décédés…

Jack et Elvis, les deux vieux copains sur le pied de guerre – Source: Imdb.com
Un p****n d’OVNI du fond des âges

Alors là, je dois vous avouer que lorsque ma mère, mon frère et moi sommes tombés dessus tard le soir sur une chaîne câblée (les troisièmes parties de soirée sur le câbles sont une sacrée mine d’or pour débusquer des films ouf!), nous avons été si fascinés qu’il a été impossible de nous dé-scotcher de l’écran. Croyant au départ que nous allions visionner un foutu nanar, nous nous sommes laissés prendre au piège de ce film complètement décalé qu’est Bubba Ho-Tep. Il s’agit d’ailleurs d’une adaptation de la nouvelle éponyme signée Joe R. Lansdale, et parue en 1994 dans une anthologie rendant hommage à Elvis Presley. Et contre toute attente, le film a été reçu plutôt positivement par la critique.

Car, mes chers lecteurs, il faut dire que nous sommes devant un véritable OVNI comme j’aime à vous parler de temps en temps! Sans doute l’une des histoires les plus étranges, avec un humour complètement absurde, que j’aie vues. Déjà, vous avez vu le pitch bien WTF qui n’est pas à piquer des hannetons, qui n’est pas sans rappeler, dans certains éléments, les absurdités des histoires du Bourbon Kid (avis aux amateurs). Le récit en lui-même est assez simple et se concentre sur l’essentiel: les deux pépés qui s’emmerdent infiniment et désespèrent d’être crus quant à leurs véritables identités par le personnel soignant qui s’occupe d’eux, et qui décident de s’élever contre un agresseur d’outre-tombe pour sauver les habitants de Shady Rest. Le tout sans oublier des touches d’humour et des détails insolites qui prêtent à rire ou à sourire.

Vous connaissez sans doute Bruce Campbell – Ash dans la trilogie Evil Dead de Sam Raimi, ses apparitions toujours remarqués dans les Spider Man de Sam Raimi aussi… Il est absolument MAGIQUE dans ce rôle d’Elvis décati et amer, arborant toujours fièrement rouflaquettes et costumes clinquants qui moulent son bide, qui redécouvre un sens à son existence grâce à cette incursion du fantastique dans sa morne vie. Même si le spectateur ne cesse de se demander s’il n’est pas un doux dingue, on assiste à quelques flashbacks tordants: ayant échangé sa vie avec un de ses sosies et bossant lui-même comme sosie d’Elvis pour gagner sa vie, il perd les documents prouvant l’échange dans un incendie de barbecue… scène où on l’entend crier en voyant les flammes s’étendre: « Non! Pas mes chaussures en daim bleu! » (en anglais, My blue suede shoes, chanson de Carl Perkins qui fait un carton lorsqu’Elvis la reprend en 1956). 😂 Bref, le genre de détail CON qui me tord de rire. Son ami Jack, campé par Ossie Davis, n’est pas mal non-plus dans son genre: est-il vraiment Kennedy victime d’une machination, ou juste un vieux gâteux avec une étrange cicatrice derrière la tête?…

Bubba Ho-Tep

Et lorsque le fantastique se joint à la parie, c’est absolument décapant. C’est de là que vient le décalage, car on trouve cette momie déguisée en cowboy, mon Dieu! Boris Karloff a dû en faire des loopings dans sa tombe! 😂 S’il n’y avait que cela! Les réaction de Sebastian/Elvis sont assez drôles quand apparaissent des scarabées égyptiens qui l’agressent et qu’il attaque à coup de fourchette: « Eh toi, moustique de merde! » « Hé! Momie! » dignes de ses « D’enfer! » d’Evil Dead. Je le revois partir à l’assaut avec Jack, lui appuyé à son déambulateur, et son vieux pote faisant des drifts avec son fauteuil roulant! Des scènes si insolites qu’elles ne peuvent que vous scotcher par leur absurdité!

Conclusion – Une curiosité à voir AB-SO-LU-MENT

Honnêtement, Bubba Ho-Tep est un film que je vous recommande avec grand enthousiasme tant il est étrange! À dire vrai, je pense que c’est un de ces OVNIs cinématographiques à voir une fois dans sa vie, qui prend le contrepied des récits d’horreur et d’action classiques, que l’on peut également regarder comme un hommage aux films de monstre classiques – cette momie en coyboy, mon Dieu! 😂 Si j’avais quelques appréhension et m’attendais surtout à des barres de rire ironiques lorsque j’ai commencé à visionner le film, j’ai été vite séduite, sincèrement séduite par ce bijou d’absurdité, jusqu’à trouver quelques passages vraiment WTF et tordants! Ces deux papis sont absolument grandioses dans leurs rôles de losers magnifiques! Bruce Campbell et Ossie Davis sont au top!

Aussi je vous laisse un avant-goût de cette œuvre insolite, avec sa bande-annonce! Film à visionner en excellente compagnie, afin de ressortir ensuite les dialogues comme private jokes! J’espère en tout cas vous avoir donné envie d’y regarder d’un peu plus près, car à mon avis, Bubba Ho-Tep vaut le coup qu’on lui donne sa chance! Quant à savoir qui est vraiment Jack, ma foi… Eh bien dans un monde où les momies se réveillent et se déguisent en cowboy, tout est possible, non? 😎

Sur ce… j’espère terminer le mois en beauté avec ce film WTF, et je vous dis à très vite pour le bilan de Février! Et franchement, j’ai hâte, mais hâte!

Blanche Mt.-Cl.


Titre: Bubba Ho-Tep
Année de sortie: 2002
Réalisation: Don Coscarelli
Origine: États-Unis
Durée: 1h32
Distribution: Bruce Campbell, Ossie Davis, Ella Joyce, Bob Ivy…

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse des littératures de l'imaginaire et auteure en herbe, je viens de lancer mon premier roman "Le Sang des Wolf" en auto-édition chez Librinova! N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

2 réflexions au sujet de “Papi Elvis chasse la Momie – Bubba Ho-Tep (Don Coscarelli, 2002)”

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.