Tricot, ésotérisme, cuisine… – Quatre livres pour de petits moments tout doux

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Me revoilà!

Après mon retour dans les chroniques littéraires avec la suite du Paris des Merveilles (suite et fin la semaine prochaine!), j’ai envie de me poser quelques instants et de vous parler de mes dernières acquisitions livresques un peu particulières. L’automne est là, l’heure du thé approche, et je vous laisse profiter devant votre goûter de mes dernières marottes….

Tricot

Alors, j’ai un petit truc à vous révéler… Et on ne rit pas. Mamie Blanche sait tricoter assez correctement. Si, si. À 17 ans, Mamie Blanche tricotait des vêtements flashy (assez simples, hein! 😉 Je ne suis pas et je ne serai jamais Coco Chanel!) pour la poupée de sa cousine. Si je cachais ça aux autres pour éviter des moqueries – sauf à ma correspondante et amie allemande qui avait le même péché mignon – je l’assume un peu plus maintenant que c’est à la mode. En plus je trouve que l’on peut faire des choses intéressantes, et surtout à notre goût, que ça détend… J’ai donc décidé de m’y remettre en reprenant par les bases.

Mais comme je ne suis pas une personne patiente et que j’aime appliquer mes connaissances à la minute, j’ai fait l’acquisition de Tricot spécial débutante (j’ai tiqué sur le « débutante » car je pense que ce n’est pas réservé aux filles, mais en fait, les modèles du livre sont féminins, dont voilà…) des éditions Marie-Claire (le genre de presse qui ne m’intéresse pas, sauf à Noël pour les idées déco et encore).

À dire vrai, si j’appréhendais un peu, j’ai aimé les modèles, pour la plupart – sauf les bonnets et les snoods, je n’aime pas les snoods, ça me stresse d’avoir un truc fermé autour du cou. J’ai un penchant particulier pour les sacs, les grands gilets et les ponchos, et j’ai même déjà des idées de couleurs, et de finitions pour les adapter encore plus à mes goûts. 🙂 Mais pour le moment, je m’entraîne avec des laines un peu moches pour retrouver mes bons réflexes (c’est une peluche dans ma chambre qui fait les frais de mes expérimentations)… et parce que le matériel de tricot, ça chiffre quand même pas mal, alors autant attendre de savoir mieux faire avant de me lancer dans de la belle ouvrage.

J’ai également reçu hier soir deux livres qui m’ont faite craquer: Poupées tricotées et Le Tricot premiers pas, aux éditions Marabout et Eyrolles. En fait je rêve de savoir faire des poupées: des petits monstres, des petits Goths, des rockeurs et autres choses étranges… et voilà, j’avais de très belles poupées tricotées quand j’étais petite. En plus il y a un modèle de petit garçon adorable avec un épi sur la tête qui me rappelle mon frère quand il était petit. Bref… Quant au livre sur les premiers pas, il étoffe un peu les techniques du Tricot spécial débutante qui propose des pièces très, très simples à bases de rectangles… On se prépare à des gestes basiques comme créer des boutonnières, faire des motifs, augmenter ou diminuer un rang… De quoi bien me remettre au tricot, comme une pro. 🙂

D’ailleurs, si vous tricotez et que vous connaissez des boutiques de matériel, et de laines sympas et qualitatives, avec de belles couleurs, pas trop chères, n’hésitez pas à me le dire, je suis tout ouïe!

Magie blanche

Et maintenant, un autre petit coup de cœur en librairie… enfin chez Nature & Découvertes en allant acheter le cadeau d’anniversaire de mon père. Alors que je faisais la queue pour passer à la caisse – chopant au passage ma traditionnelle boîte de Genmaïcha – j’ai repéré ces petits livres des éditions Larousse: Petit manuel pour jeter des (gentils) sort. Intelligence (quoique ce ne soit pas quelque chose de flagrant, chez moi 😉 ) et rationalité étant deux choses différentes, j’aime bien l’ésotérisme et je pense qu’il n’y a aucun mal à y regarder de plus près avec des intentions positives, pas plus qu’à attirer de bonnes ondes.

Ce petit ouvrage est intéressant, par son côté « gentil sort », et est axé sur la magie inspirée par le courant religieux païen de la « wicca », où il s’agit d’utiliser les énergies existantes pour s’attirer ou attirer la chance sur ceux que l’on aime, sans que cela ne nuise à personne. Pour ma part, j’ai trouvé le livre aussi joli que sympathique, et surtout je trouve qu’il rencontre un peu le développement personnel, la confiance en soi, l’accord avec soi-même et son environnement. En revanche, ce genre de pratique ne doit pas être celles dont on se vante, et s’opère dans le secret. Ce sont des moments à soi… Après, que l’on croit ou approuve ce genre de pratiques, qui s’opèrent plus dans l’intimité, est autre chose, mais j’ai été ravie de découvrir le lien avec le paganisme et la nature. En tout cas, je vous le conseil pour vous sentir bien dans vos baskets avant toute chose!

De la bonne cuisine japonaise maison

Comme vous le savez grâce à mes précédentes chroniques, je suis fascinée par le Japon et sa culture. Et j’adore sa cuisine. Depuis quelques temps, les choix étant limités dans le Monop’ où je vais me chercher à manger le midi, j’ai souvent mangé des sushis tout prêts, mais pas vraiment bons. Je me posais la question de me préparer des encas japonais maison, sushi, maki ou même onigri, savoureux plus pratiques à transporter. Et puis cela a été la révélation avec cet article du Canard enchaîné qui faisait la liste des trucs dégueulasses que l’on trouvait dans les sushis industriels et des restos non-japonais qui surfent sur la vague. Là je me suis dit que j’en avais marre du choix limité des magasins, marre de bouffer de la m***e sans goût, et que je pouvais moi aussi faire des petits plats japonais simplement bons.

C’est ainsi que j’ai découvert aux éditions Mango les ouvrages de Laure Kié, née à Tokyo d’un papa français et d’une maman japonaise, qui aime à transmettre dans ses livres le goût et la simplicité de la cuisine japonaise de son enfance. J’ai donc fait l’acquisition de Cuisine japonaise: les bases afin de ne griller aucune étape dans mon apprentissage de ces recettes délicieuses (ma mère pourra m’aider aussi, elle fait très bien le riz vinaigré), et Le Japon en 4 ingrédients pour des recettes sur le pouce avec des aliments de tous les jours. Je suis déjà conquise et j’ai grand hâte de m’y mettre! De plus, ces livres, illustrés par de très belles photos des plats, et ornés de motifs japonais, sont de très jolis objets que je verrai volontiers dans ma future étagère de cuisine!

Pour ceux d’entre vous que cela intéresse, cette collection comprend d’autres livres de Laure Kié, ainsi que des ouvrages de cuisine du monde: Inde, Chine, Maroc, Italie…

Conclusion – De bons moments en perspective

Mon absence du blog m’a permis d’explorer différentes petites choses qui rendent la vie agréable et douillette. Hormis la lecture, l’écriture et le dessin, je me prépare de bons moments créatifs, et tranquilles entre le tricot et la cuisine. Qui sait si je ne vous montrerai pas quelques unes de mes créations ou préparations sur Instagram?…

En attendant, je vous souhaite à tous un excellent week-end et vous dis à très bientôt avec de prochaines chroniques livresques et filmesques!

Blanche Mt.-Cl.

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse des littératures de l'imaginaire et auteure en herbe, je viens de lancer mon premier roman "Le Sang des Wolf" en auto-édition chez Librinova! N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

10 réflexions au sujet de “Tricot, ésotérisme, cuisine… – Quatre livres pour de petits moments tout doux”

  1. Tricoteuse ici aussi ! 🙂 Je commence à bien me débrouiller et j’espère être capable, un jour, de me faire un joli pull à motif !
    De mon côté, je me suis aidée de Tricot : premières leçons pour débuter. Depuis, j’ai vagabondé ailleurs. Ravelry est un site que je te recommande (tout en anglais, par contre), c’est une mine pour les patrons (certains gratuits, d’autres pas) et pour chaque, ils te donnent des liens vers des boutiques en ligne. Du coup, ne reste plus qu’à comparer et choisir ! Perso, je me fournis chez Bergère de france (promos régulières) ou, pour les patrons qui nécessitent des marques étrangères, chez Laine et Tricot. Et tu as aussi ces liens pour le vocabulaire anglais du tricot : http://intheloop.fr/tutoriels/tricoter-en-anglais/tricoter-des-modeles-en-anglais-pas-a-pas-12/ et http://intheloop.fr/tutoriels/tricoter-en-anglais/tricoter-des-modeles-en-anglais-pas-a-pas-22/
    Bon tricot à toi ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. De mon côté, je suis du style à bien aimer m’entraîner sur des réalisations concrètes: je me suis acheté des laines pas tip top pour commencer, mais j’ai entre-temps fait l’acquisition d’un livre sur les doudous tricotés pour fabriquer une ou deux petites choses amusantes et m’entraîner au jacquard. Ç’a l’air duuuuur! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, c’est dur parfois mais ça vaut le coup de continuer ! On voit les progrès et on s’achemine vers des projets de plus en plus « complexes » qu’on n’aurait jamais pensé possible de faire avant ^^

        Aimé par 1 personne

      2. J’espère donc réussir alors. Je vais m’entraîner déjà sur un ou deux petits projets simples, juste pour voir car j’aime vraiment ça. Je voudrais m’entraîner sur des petits « doudous » (l’avantage d’avoir pratiquement que des copines enceintes… moi qui espérais le faire pour MES enfants à moi! 😉 ) genre ours ou petit chat. Pour le jacquard j’appréhende un peu car je me connais: j’aime tout comprendre de suite, et quand je ne comprends pas de suite, je m’énerve! 😉

        J'aime

    1. Surtout que c’est génial de se dire qu’on vient de faire quelque chose de ses mains! 🙂 Le crochet aussi, ç’a l’air vraiment sympa. En plus, il parait que les ouvrages avancent un peu plus vite que ceux tricotés.
      Mais pour le moment, je m’éclate à redécouvrir le tricot! 🙂 Si tu as le temps un jour, il faut t’y remettre, c’est tellement relaxant! 🙂 Bonne nuit à toi!

      Aimé par 1 personne

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.