Une voie particulière – Le Japon: Des samouraïs à Fukushima (coll.)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Je reviens ce week-end avec une brève chronique qui, je pense, en ravira plus d’un d’entre vous sur la blogosphère. Comme vous l’avez vu récemment avec mon post dédié à ma petite « phase japonaise » de cet été, c’est un lieu qui m’attire (surtout depuis qu’enfant, j’ai fait connaissance avec une étudiante japonaise que mes grand-parents ont accueilli chez eux), de par sa culture, sa cuisine… En fait c’est plus le côté histoire, kimono, sushi et architecture en bois que le manga, le kitsch et la robotique qui m’y attirent! 😉

Bref, j’ai décidé de vous présenter aujourd’hui un petit livre très intéressant dédiée au Japon, à son histoire et à ses particularités, tant en termes de culture, de société que de politique: Le Japon: des Samouraïs à Fukushima. À dire vrai, il n’est pas question de Fukushima dans le livre, mais comme il est à la base sorti à peu près en même temps que la catastrophe de 2011, je pense que le titre a dû en être changé par effet de mode. Je vous emmène donc à travers les pages d’un petit livre qui a beaucoup, beaucoup éveillé mon intérêt…

Plusieurs spécialistes au rendez-vous

Le Japon: des Samouraïs à Fukushima, édité en collaboration avec la revue L’Histoire, compile une série d’articles thématiques rédigé par des spécialistes et parus dans ladite revue. On y retrouve des noms connus par les amateurs d’histoire japonaise, comme François et Mieko Macé, Pierre-François Souyri…

Ces articles sont classés en quatre grands thèmes: « La voie japonaise » dédié à des spécificités culturelles et géographiques; « Le Pays des Samouraïs » qui s’intéresse au Japon féodal et aux phénomènes liés comme les batailles, l’émergence des Yakuza et l’histoire du seppuku (ce qu’on appelle « hara-kiri » en Occident); « Une guerre de quinze ans » qui revient sur la politique militariste du Japon des années trente jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale; « Quand le Japon s’éveillera » qui dresse l’évolution du Japon en tant que puissance régionale, puis globale, de l’ère Meiji au XIXe siècle jusqu’au début du XXIe siècle.

Mon avis

Que vous vous intéressiez à la culture, à l’histoire ou même à la géopolitique du Japon, il y en a pour tous les goûts, quoique la partie « Une guerre de quinze ans », dédiée au Japon des années 30 et de la Seconde Guerre mondiale, prenne plus de place que les autres.

Personnellement, elle m’a beaucoup intéressée car posant des questions très intéressantes et explorant des sujets moins connus du grand public, comme l’invasion de la Mandchourie ou le massacre de Nankin, les procès des criminels de guerre japonais, la personnalité de l’Empereur Hiro-Hito et l’ambiguïté de son attitude pendant et après le conflit, la nécessité ou non d’utiliser l’arme nucléaire sur Hiroshima… Bref, des sujets qui restent sensible, aujourd’hui encore, au Japon. C’était vraiment passionnant, et n’étant pas une spécialiste du Japon, j’y ai appris énormément de choses intéressante. Et comble du bonus pour les amateurs de livre que nous sommes tous ici: cette partie se termine sur un article intitulé « Le manga, enfant de la bombe? », qui étudie la façon dont les drames de l’Histoire, ainsi que les évolutions de la société nipponne après la guerre ont influencé le boom de la culture du manga. De quoi ravir les amateurs du genre! 🙂

Le livre m’a vraiment captivée en général, mais j’ai bien sûr mes petites préférences. Entre autres les articles de la première partie du livre dédiés à la culture: « Faire du japonais avec du chinois » qui explique l’influence de la Chine dans l’écriture, la culture et l’organisation, et « La triade alimentaire: poisson-riz-thé », un court article sur l’art culinaire japonais. Un régal au propre comme au figuré. Dans la seconde partie, « Yakuza: la mafia du Japon », est extrêmement édifiante à mon sens, avec la création d’une société dans la société, avec sa propre organisation depuis le temps des Samouraïs jusqu’à nos jours. Enfin, les articles sur les réformes de l’ère Meiji et l’ « ouverture » du Japon vers l’étranger m’a beaucoup plu.

L’avantage de ce livre est que j’ai pu étaler sa lecture sur un temps long, entre plusieurs autres bouquins, car il n’y a pas d’histoire à suivre et que les articles peuvent être lus indépendamment les uns des autres. Quand bien même j’ai préféré les lire en enfilade pour faire le lien entre eux – vilaine habitude de la fac d’histoire! 😉 Et pour des articles écrits par des historiens et autres spécialistes, mêmes ceux sur l’économie, je ne les ai pas trouvés secs comme c’est trop souvent le cas des textes universitaires, réservés à quelques spécialistes. Oh non, je peux vous assurer que ceux-ci sont accessibles et lisibles par tous!

Seuls petits bémols, étant donné le titre du livre qui fait référence à Fukushima, probablement pour être plus vendeur, j’aurai apprécié une post-face sur les événements en cours à ce moment-là au Japon. En effet, il aurait été, à mon sens, intéressant d’ouvrir des pistes de réflexion quant à ce qui pouvait attendre les Japonais et mener à des changements dans la société. Par ailleurs la plupart des articles compilés datent des années 2000. Si ce n’est pas dérangeant lorsqu’il s’agit d’histoire plus ancienne, j’ai peur que certains phénomènes politiques et questionnements de sociétés à l’œuvre au Japon aient été quelque peu écartés. Mais bon. Ce bémol est mineur, puisqu’il s’agit avant tout d’un livre d’Histoire et que la plupart du temps, celle-ci est bien du passé.

Conclusion – Une petite histoire du Japon à mettre entre toutes les mains!

J’espère que cette nouvelle parenthèse historique et que cette nouvelle incursion au Japon vous aura plu. 🙂 Pour ma part, si vous vous intéressez au Japon sans trop savoir par où commencer, je vous recommande chaudement Le Japon: des Samouraïs à Fukushima qui couvre une large partie de son histoire, avant de vous lancer dans la lecture d’ouvrages un peu plus spécialisés. Pour ma part, je vais, je l’espère, revenir très vite avec de la fiction – livresque ou filmée, car cela fait un bail que je n’ai pas posté de chronique ou de top cinéma (surtout que j’ai deux idées bien sympas en tête).

Je vous souhaite donc un excellent week-end et vous dis à très bientôt sur la blogosphère!

Blanche Mt.-Cl.


Le thé idéal pour accompagner cette lecture: Encore une fois, je vous conseille un Genmaïcha, ce fabuleux thé vers au riz torréfié que j’affectionne avec son arôme légèrement terreux.

Titre: Le Japon: des Samouraïs à Fukushima
Auteur: Collectif
Éditions: Hachette
Collection: Pluriel
292 p.
Parution: Mai 2011
Prix: 8,60 €

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse des littératures de l'imaginaire et auteure sur WattPad (Le Sang des Wolf, La Nuit de Wolf et Pourquoi les Vampires aiment Paris Plage). N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

4 réflexions au sujet de « Une voie particulière – Le Japon: Des samouraïs à Fukushima (coll.) »

    1. Je ne sais pas si tu apprécies le Moyen-Âge, mais il y a un blog sympa qui s’appelle « Actuel Moyen-Âge », dont le parti pris est assez intéressant.
      Personnellement, depuis mon voyage à Vienne, j’ai un regain de passion pour l’histoire, à tel point que j’ai même pensé, récemment, à ouvrir un deuxième blog pour parler de livres d’histoire. Mais bon, je ne vais pas m’éparpiller, j’ai d’autres choses à écrire pour le moment! 😉

      Aimé par 1 personne

  1. J’aime bien avoir ce genre de bouquins instructifs et divisés en articles. Comme toi, je les lis en alternant avec un roman. J’ai jamais cherché à m’intéresser vraiment au Japon en lisant ce genre d’ouvrages mais ton article me donne pas mal envie de découvrir ce livre ^^ Je vais me le noter du coup !
    Victoire

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce commentaire! 🙂
      Il existe tellement d’ouvrages sur l’histoire du Japon, mais je te conseille vraiment celui-ci pour commencer, assez accessible pour un ouvrage écrit par d’aussi éminents spécialistes de la chose.

      J'aime

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s