Terreur dans le Maine – L’Année du Loup-Garou (Stephen King)

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

71hz5ui8bxlJe reviens très brièvement avec une petite chronique livre. Celle prévue à l’origine devant être un peu étoffée, je vous propose en attendant de découvrir celle dédiée à un court ouvrage que je viens de finir. J’ai nommé L’Année du Loup-Garou de Stephen King, illustré par Berni Wrightson.

J’ai pris connaissance de l’ouvrage, si j’ai bonne mémoire, en me baladant sur Instagram pour « épier » les nouvelles sorties littéraires. Désireuse de parfaire ma connaissance de l’œuvre de Stephen King (je n’en ai lu qu’un en trente ans d’existence… 😉) et amatrice d’illustrations typées, je me suis donc jetée sur ce petit livre…

  • Meurtres sanglants dans une bourgade du Maine

Nous voici à dans le Maine, dans la petite ville de Tarker’s Mill. Une fois par mois, lorsque la Lune est pleine, un terrible monstre rôde dans les alentours et l’on retrouve le matin suivant la scène sanglante de son crime… Cheminot, enfant innocent, mari violent, vieille fille, animaux de ferme… Tout y passe. Les habitants appréhendent chaque pleine lune, quand bien même la plupart d’entre eux ne souhaite pas croire en la présence d’un loup-garou. Et pourtant, si cela était vrai? Qui serait la Bête qui se cache parmi eux?

  • Mon avis

Stephen King a rédigé L’Année du Loup-Garou en 1979, sur commande de l’éditeur Land of Enchantment Press: il en demande 12 fractions courtes (environ 500 mots) correspondant chacune à un mois de l’année, qui voit s’accomplir un meurtre particulièrement sanglant, illustré par l’artiste Berni Wrightson qui a également travaillé pour DC Comics. Le tout a été édité dans un volume intégral en 1983… que le Livre de Poche a ré-édité l’an dernier, pour le plus grand bonheur des fans de Stephen King, et des amateurs de BD/Comics.

Rencontre du jeune Marty avec la Bête, par Berni Wrightson… – Source: stephenking999.com

Dans ce court roman qui se lit très vite, et si j’en crois ce que m’en a dit le grand lecteur de King qu’est mon frère, l’auteur se plait encore une fois à croquer le portrait d’une petite ville d’Amérique profonde. Outre un crime, chaque mois révèle des tranches de vie de ses différents habitants ainsi que parfois, leurs vilains petits secrets. Si comme dans Dôme beaucoup sont de vrais archétypes de ploucs obtus (le genre de personnages que je déteste) – comme le constable Lander Neary ou cet enfoiré de Mirt Sturmfuller qui martyrise son épouse, ou encore de vieilles filles un peu ridicules en mal d’amour comme Stella Randolph – on croise également des individus sympathiques ou attachants, à l’image du jeune Marty Coslow, paraplégique de naissance, qui adore son oncle Al, et qui trouve de la joie dans de petit bonheurs simples comme le feu d’artifice du Quatre Juillet. D’ailleurs, je ne sais pas si cela est une constante de Stephen King, mais j’ai l’impression que comme dans Dôme, les enfants sont bien plus futés que les adultes, car c’est grâce au petit garçon que le lecteur va peu à peu découvrir qui est la Bête…

Même si je n’ai pas pris de grosse claque littéraire, j’ai passé un agréable moment avec ce petit huis clos que j’ai trouvé très divertissant. En fait, si j’en parle ici, cela doit beaucoup aux illustrations aux traits puissants et aux couleurs brutales de Berni Wrightson, qui a même pondu quelques comics de Batman et collaboré à des œuvres cinématographiques comme Métal hurlant. Ces dessins d’aspect BD et rétro sont vraiment sympathiques à l’œil et tout amateur saurait les apprécier! Bref, ce King-là est un joli livre d’image d’horreur, un genre de mini Art book à petit prix! 🙂

  • Conclusion
wolf2
La triste fin de Stella Randolph pour la Saint-Valentin, par Berni Wrifgtson… – Source: stephenking999.com

Voici de quoi, à mon avis, vous divertir entre deux lectures plus consistantes ou découvrir l’œuvre de Stephen King d’une autre façon. Pour ma part, j’ai appris durant mes recherches que ce récit avait été porté à l’écran sous le titre de Peur bleue en 1985. Comme vous le voyez, je n’en suis qu’à mes balbutiements avec Stephen King, mais je suis ouverte à vos suggestions quant à ses meilleurs romans! 🙂

J’espère que cette petite chronique vous aura donné En vous souhaitant de bonnes lectures, et en attendant de prochaines chroniques! 🙂

Blanche Mt.-Cl.


Titre: L’Année du Loup-Garou
Auteurs: Stephen King
Editions: Livre de Poche
Collection: Fantastique
112 p.
Parution: Novembre 2016
Prix: 8,90 €

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse de livres et de films SFFF mais pas que (de tout ce qui raconte de bonnes histoires, en général), auteure en herbe, je viens de lancer mon premier roman "Le Sang des Wolf" en auto-édition chez Librinova! N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

5 réflexions au sujet de “Terreur dans le Maine – L’Année du Loup-Garou (Stephen King)”

  1. Hey ! On a demandé des conseils-lectures du Maître ? Me voilà ! 🙂
    Ado – puis jeune adulte – j’ai lu beaucoup, beaucoup de livres de Stephen King (mais je suis loin d’avoir tout lu, il a une production impressionnante !)
    L’année du loup-garou est très sympa – je l’avais lue aussi dans une vieille édition J’ai Lu qui comportait le scénario et des photos issues de l’adaptation, c’était sympa.

    Je te conseille vivement :
    – Carrie (un roman sur une ado persécutée qui se découvre des pouvoirs télékinétiques)
    – Salem (avec des vampires dedans)
    – Dead Zone (la série TV n’arrive pas à la cheville de cet excellent roman, proche du thriller)
    – les romans sur les femmes : Dolores Claiborne, Rose Madder, Jessie. Seul Rose Madder comporte une part surnaturelle, mais les trois offrent des portraits de femmes qui ont été confrontées, à un ou plusieurs moments de leur vie, à la violence (conjugale ou incestueuse).
    – Les yeux du dragon (une histoire de fantasy conçue pour sa fille mais que j’ai adorée à l’époque)

    ça, c’est pour débuter (enfin, ce ne sont que mes chouchous, aussi ^^) Ensuite tu peux te lancer dans le pavé Le Fléau (une épidémie raye une grande partie de la population de la carte) ou bien dans Bazaar (une boutique ouvre et propose, soi-disant, ce que désire chacun contre un prix soi-disant dérisoire).
    La Tour Sombre – saga que je n’ai pas encore lue, mais j’ai eu un aperçu de cet univers via quelques nouvelles et des personnages qui apparaissent dans d’autres romans (à savoir que chez Stephen King, il y a souvent des « ponts » entre ses romans, comme des personnages communs mais pas forcément en principaux

    Et y a ses recueils de nouvelles, qui recèle de petites pépites sombres (Danse macabre ; Rêves et cauchemars ; Tout est fatal, etc)

    Bref, tu as de quoi faire ^^ » (et il en a écrit bien d’autres !)

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai vu que des adaptations filmés de Stephen King mais je sais que je lirai ses livres un jour.
    Ce livre a l’air génial. Grâce à toi, je commence à avoir une affection pour les loups , petite parenthèse.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que pour King, il y a pléthore de films, téléfims (j’avais vu « Les Tominockers » quand j’étais petite, la flippe!) ou autres. Même la série « Haven » est inspirée d’une nouvelle de Stephen King. Personnellement, je pense en lire un de temps en temps – j’aimerais lire « Carrie », « Ça »… ou encore « 23/11/63 » qui a été adapté comme série avec James Franco <3.
      Pour les loups, ma foi, celui de "L'Année du Loup-Garou" est un peu moins glam' que ceux du "Sang des Wolf" mais bon. 😉 Sait-on jamais, si je trouve un éditeur, je pourrais susciter une grande affection pour les loups à grande échelle! ❤ Ils sont si majestueux et fascinants! J'ai d'ailleurs acheté un livre des éditions "L'imprévu", "Le loup, sauvage et fascinant" de Shaun Ellis et Monty Sloan. Les photographies sont superbes, et ne peuvent que conforter dans l'affection que l'on a pour ces créatures magnifiques. En revanche, je ne suis pas certaine d'être dans mes petits souliers si j'en croisais un! 🙂
      Merci pour tes commentaires, et à bientôt sur la blogo!

      Aimé par 1 personne

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.