Musique – 5 morceaux pour Halloween

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Aujourd’hui, c’est le week-end, et n s’éclate. Halloween approche… 🎃

Certains d’entre vous, petits chanceux, ont peut-être des soirées déguisées de prévues! Peut-être les organisez-vous, et c’est le moment de décider de la playlist pour leur donner une ambiance unique! J’ai donc décidé de revenir sur la fête d’Halloween, mais sous l’angle de la musique cette fois-ci.

Avec des morceaux qui, j’espère, sont un peu moins galvaudés que des Ghostbusters ou des Thriller (que j’aime bien, au demeurant… sauf quand on les a passé en boucle au bureau le 31 novembre, à l’époque où je bossais en Angleterre! 😉 ). Je vous préviens, j’ai des goûts un peu particuliers! 🙂 Mais je me lance pour le plaisir, et parce qu’Halloween, il faut se lâcher, que diable…

Et c’est parti…

  • La Danse macabre – Camille Saint-Saëns

Nous commençons avec un morceau de classique… et oui, car s’il en est un que j’affectionne particulièrement et que je verrais assez dans un très chic et très beau bal d’Halloween avec orchestre, c’est la fameuse Danse macabre de Camille Saint-Saëns, composée en 1874. Après, je dois être vraiment bizarre, car il me donne envie de danser, de tourner en particulier. Un genre de valse complètement étourdissante après m’être grisée au champagne.

Qu’à cela ne tienne, je vous laisse écouter ce poème symphonique qui a surpris à l’époque par l’utilisation de xylophones évoquant les os des squelettes qui s’entrechoquent. Et sans pousser aussi loin que mon trip de danse, vous vous ferez peut-être un plaisir d’esquisser quelques petits pas entre démon, ou juste de l’écouter pour laisser vagabonder votre imagination.

  • Dancing with Mephisto – Enigma

Après le classique, poursuivons avec de la musique alternative. Formation new age électronique allemande connue de par le monde, Enigma a commencé par frapper un grand coup en 1990 en sortant son album MCMXC a.D. et son premier single Sadeness. Selon moi une pure tuerie, avec l’album suivant The Cross of Changes qui comprend des titres étourdissants comme I Love You, I’ll kill you ou The Return to Innocence. Le groupe sort un nouvel album le 11 novembre prochain, et le premier single auquel participe la chanteuse Anggun, Sadeness Part II, est dispo depuis quelques jours. C’était pour vous situer. 🙂

Mais en 2006, Enigma sort A Posteriori, un magnifique album très planant et plus marqué électro… Un morceau en particulier m’a envoûtée: Dancing with Mephisto. Le son arrive à distiller une atmosphère sombre et mystérieuse. Et pour les amateurs de littérature que nous sommes, Mephisto évoque cet ange déchu, cet étrange démon séducteur de Faust qui pousse le savant vers le Mal dans la pièce de Goethe. Pour résumer, Dancing with Mephisto est pour moi la version moderne d’un sabbat des sorcières… Je vous laisse savourer cette mélopée bonne pour une bonne petite fête déguisée et débridée, où il faut juste onduler son corps et se laisser porter.

  • The Dead of Night – Depeche Mode

Ce n’est pas une nouvelle, j’adore Depeche Mode, on m’a biberonnée avec depuis ma naissance. J’aime leur son, la façon dont ils sont su évoluer, et la voix caressante de leur chanteur Dave Gahan. The Dead of Night, évoque dans ses paroles le zombie mais au sens figuré, comme des ombres qui évoluent la nuit, des hommes qui se laissent porter par une certaine décadence et ne font plus attention ni à rien, ni à personne, sans empathie. Ce titre évoque également la noirceur, les ténèbres, puisque in the dead of night signifie « au cœur de la nuit ». En revanche, quant à savoir s’il s’agit d’une référence à un film fantastique connus sous le titre d’Au Cœur de la Nuit (Dead of Night en anglais)

Pour les sonorités, c’est assez lancinant et hypnotique… Au final, ce morceau entêtant manque à chaque fois de me zombifier quand je me laisse aller en écoutant la voix de Dave . 😉 Bref, Depeche Mode prouve encore une fois avec The Dead of Night que ce sont de vrais sorciers! 🙂 Ambiance décadente assurée en fin de soirée quand vous ne tiendrez plus debout et devrez vous avachir sur vos canapés pour scruter le plafond en espérant oublier les effets de votre cuite…

  • Burn – The Cure

Alors là, mes p’tits loups(-garou), on touche au classique et au sublime. Depeche Mode est certes mon groupe préféré, mais pour Halloween, les Cure ont une place particulière dans mon cœur. Je vous présente Burn, extrait de la bande original du magnifique film The Crow d’Alex Proyas sorti en 1994. Dans cette magnifique histoire d’amour et de mort, Eric Draven et sa fiancée Shelly sont sauvagement assassinés par la bande de Top Dollar, un redoutable criminel qui fait régner la terreur lors des Nuits de l’Enfer, à la veille d’Halloween et de leur mariage. Un an plus tard, Eric sort de sa tombe, et accompagné par un mystérieux corbeau, se lance sur les traces des assassins de sa compagne… Un film que je chroniquerai prochainement, au passage.

Outre le son bien spécifique des Cure, il se dégage une certaine majesté de ce morceau aux ponts musicaux réussis à la force dramatique indéniable. Pour résumer, une bien belle musique pour accompagner le bel Eric (Brandon Lee était quand même pas mal de sa personne… 😉 )dans sa quête vengeresse. Bref, voici de quoi insuffler une dimension grandiose et quasi-romantique à votre soirée d’Halloween…

  • This is Halloween – Marilyn Manson

Je termine en beauté avec un interprète qui ne laisse personne indifférent, à savoir Marilyn Manson. Si ça réputation est plutôt sulfureuse et que son look rebute plus d’un, c’est un artiste extrêmement intéressant en interview, plus posé que dans ses chansons, qui a beaucoup à dire – pour exemple, ses propos fort sensés dans Bowling for Columbine qui à l’époque où j’avais vu le film au cinéma, m’avaient beaucoup impressionnée, car je ne voyais encore en lui qu’un inquiétant énergumène. Bref, on aime ou pas, mais il a pondu avec son groupe quelques très bonnes reprises, comme celles de Personal Jesus de Depeche Mode ou de Tainted Love de Soft Cell. Celle que je vous présente ici est une version hallucinante du morceau This is Halloween, tiré de L’Etrange Noël de Monsieur Jack. 🙂

Pour résumer, c’est LE morceau d’Halloween ultime, je l’adore!… Il parvient à respecter à la fois l’esprit de la chanson originale – sa version ne déparerait presque pas dans le film de Tim Burton – mais en plus, il y ajoute sa petite griffe avec cette voix inimitable! Sérieux, ce mec aurait pu faire des comédies musicales déjantées! (D’ailleurs, en a-t-il fait ou pas? Cela fait un moment que je n’ai pas suivi sa carrière!). Une chose est certaine en tout cas, cette version survitaminée de This is Halloween mettra de l’ambiance chez vous… et vous restera en tête pendant des heures!

  • Conclusion

Et voici cinq morceaux de styles variés et un peu particuliers – vous en trouverez bien un qui vous plait dans le lot! 😉 – qui donneront de la saveur à votre Halloween! Si vous-même avez des morceaux-fétiches pour cette période de l’année, n’hésitez pas à m’en faire part dans vos commentaires! Ce serait très amusant de comparer! 🙂 Sur ce, je vous dis à très bientôt pour de nouvelles chroniques et de nouveaux chapitres du roman.

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse des littératures de l'imaginaire et auteure sur WattPad (Le Sang des Wolf, La Nuit de Wolf et Pourquoi les Vampires aiment Paris Plage). N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

4 réflexions au sujet de « Musique – 5 morceaux pour Halloween »

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s