Le plus grand film de S.F. (vraiment) jamais sorti – « Jodorowsky’s Dune » (2013)

Titre: Jodorowsky’s Dune
Année de production: 2013
Réalisation: Frank Pavich
Origine: Etats-Unis, France
Durée: 1h30
Distribution: Alejandro Jodorowsky, Michel Seydoux, Amanda Lear, Chris Foss…

Très chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Jodorowsky's_Dune_poster
Affiche du film – Source: Wikipedia

Maintenant que je suis de nouveau très bavarde sur ce blog, je vous propose, pour le film du jeudi, une critique assez courte sur… un documentaire. Mais pas n’importe lequel… Connaissant mon intérêt pour la saga Dune, mon jeune frère m’a offert à Noël dernier un cadeau un peu insolite: le Blu-Ray de Jodorowsky’s Dune, sous-titré The Greatest Science Fiction Movie Never Made, qui retrace l’élaboration par le réalisateur chilien Alejandro Jodorowsky, d’une très ambitieuse adaptation de la saga de Frank Herbert…

Comme il s’agit d’un documentaire, je ne peux pas vraiment vous faire un résumé exhaustif. Après un retour sur la carrière d’Alejandro Jodorowsky (né en 1928), un réalisateur de films d’avant-garde aussi perchés que lui, d’après ce que j’ai cru comprendre. Dans les années 1970, avant David Lynch, « Jodo » se met en tête de réaliser une adaptation somptueuse de Dune, et le moins que l’on puisse dire est qu’il voyait très, très grand. Rassemblant une équipe créative à Paris, il travaille avec les illustrateurs Chris Foss, Moebius et même avec le regretté Giger (vous savez, le mec à qui l’on doit la créature d’Alien!), pour préparer une sorte de « bible » du projet, avec dessins de décors, personnages, costumes… Le tout dans un style très BD, tour à tour sombre et chatoyant.

Screenshot_114-600x372
L’empereur Padishah Shaddam IV vu par Jodorowsky et son équipe – Source: Journal du Geek

Et s’il n’y avait que les dessinateurs! Jodorowsky souhaitait travailler avec des groupes comme Magma (de l’alternatif très apprécié par ma mère qui m’a raconté les avoir vu en concert quand elle avait quinze ans) ou encore Pink Floyd. Côté casting, Jodo voyait son propre fils dans le rôle du héros, Paul Atréides, et voulait des stars comme David Carradine, ou encore Mick Jagger. Il voulait même céder aux caprices de Salvador Dali qui exigeait 100,000 $ par minute à l’écran, ou d’Orson Welles, pressentit pour incarner le baron Harkonnen, et qui souhaitait emmener son chef cuisinier sur le tournage… qui promettait ainsi, outre de devenir un joyeux bordel, d’atteindre un budget astronomique. Ainsi, les plus grands studios auxquels le réalisateur s’est adressé ont, les uns après les autres, refusé de produire le projet, et ce malgré le travail accompli en amont. Sans compter que le montage final aurait duré… pas moins de quatorze heures. Seule consolation pour l’ami Jodo: constater, à la sortie du film de David Lynch au cinéma dans les années 80, que cet opus était « très mauvais »… (Après, tout est relatif, hein…)

jodorowskys_dune_images1_1020_verge_super_wide-600x443
Vue d’artiste sur un vaisseau – Source: Journal du Geek

Au vu des nombreuses illustrations et vues d’artistes montrées dans Jodorowsky’s Dune, on pouvait attendre un opus à couper le souffle, un film pharaonique, coloré et psychédélique servi par une bande-son qui, à n’en pas douter, eût été envoûtante. Il promettait un univers foisonnant et aussi complexe du livre d’origine, bien que prenant quelques libertés avec l’histoire. J’aurais été curieuse de voir Mick Jagger au cinéma… Ceci dit, faire de ce Dune qui n’a jamais abouti, le plus grand film de science-fiction de l’histoire, me paraît quelque peu exagéré. Je suis plus nuancée sur la question. En effet, même si ce film atteignait des records en termes de budget et de longueur, je me dis maintenant qu’il aurait été esthétiquement très marqué par sa période de production, assez kitsch, et peut-être qu’il aurait mal vieilli… Mais de cela nous ne pourrons jamais être sûrs.

Cela dit, je vous recommande chaudement ce passionnant documentaire qui plonge dans les coulisses d’un projet captivant, avec à la clé, pour qui aime le graphisme et le dessin, des visuels tout à fait saisissants de la main de grands illustrateurs. Et si vous ne connaissez pas encore Jodorowsky, comme c’était mon cas avant de voir le film, je vous assure que vous découvrirez un cinéaste complètement barré, avec une personnalité hors du commun! J’espère donc vous avoir donné envie de découvrir cet opus… encore un OVNI comme j’aime bien, quoi! 🙂 Et qui sait, je vous gratifierai peut-être un jour d’une chronique livresque sur Dune, ou d’une autre, cinématographique, sur l’adaptation signée David Lynch?

Je vous retrouve bientôt avec un livre ou un film, ou qui sait, une création?

Blanche Mt.-Cl.

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse des littératures de l'imaginaire et auteure sur WattPad (Le Sang des Wolf, La Nuit de Wolf et Pourquoi les Vampires aiment Paris Plage). N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

5 réflexions au sujet de « Le plus grand film de S.F. (vraiment) jamais sorti – « Jodorowsky’s Dune » (2013) »

    1. Le livre, du moins le premier, « Dune » est un vrai « monstre ». Très prenant et très complexe, sans jamais être ennuyeux ou difficile à comprendre, et comprend des appendices avec des cartes des lieux, des notices historiques comme s’il s’agissait véritablement d’un roman historique. Quant aux Fremen, leur us et coutumes sont tout à fait intéressants. 🙂
      La saga se poursuit avec différents livres mais à mon avis, ell perd un peu de souffle avec son quatrième opus. Ce qui n’empêche pas que Frank Herbert a créé là quelque chose de merveilleux.

      Aimé par 1 personne

      1. Intéressant! Je sais que c’est un grand classique de la science-fiction, qui s’avère sans aucun doute intéressant et passionnant à lire. À considérer pour une future lecture :-). Merci!

        J'aime

      2. Des tas de thèmes très intéressants y sont abordés – technologie, sciences, religion, écologie, amour… C’est une oeuvre foisonnante et très riche. 🙂

        Aimé par 1 personne

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s