Lune de Sang – Impressions (Septembre 2015)

Chers lecteurs des Mondes de Blanche,

Comme vous l’avez vu dans mes récents posts, je suis plutôt inspirée ces derniers temps,et les journées n’ont pas assez d’heures pour me permettre de faire tout ce que j’aimerais… Qu’à cela ne tienne, je ne pouvais pas passer à côté de cette occasion d’écrire, et de partager ces impressions purement subjectives! 🙂

Photographie par Guillaume Cuvillier - Source: Ciel & Espace
Photographie par Guillaume Cuvillier – Source: Ciel & Espace

J’imagine que ces derniers jours, vous êtes difficilement passé à côté du phénomène naturel de l’année – à savoir la Super Lune Rouge, emphatiquement surnommée par d’autres – poètes, écrivains, lycanthropes, ou comme diraient les bambins de South Park, « fantastiques religieux » – la Lune de Sang. Le phénomène a ceci d’extraordinaire qu’il cumule à la fois super lune, due à la proximité de l’astre nocturne avec notre planète, et éclipse lunaire qui lui donne son impressionnante couleur rouge. J’avais très envie d’assister à cette éclipse lunaire. En effet, depuis mon enfance, je me passionne pour tout ce qui touche au spatial… Mais malheureusement, depuis l’éclipse de Soleil de 1999, observée depuis l’Angleterre où j’étais en vacances, j’ai toujours manqué les rendez-vous avec les étoiles. En 2012, alors que je vivais en Angleterre, j’ai même manqué bêtement le passage des Géminides, parce que la fenêtre de ma chambre ne donnait pas du bon côté du ciel…

J’avais abandonné l’idée d’observer la Super Lune la nuit dernière. Il faut dire qu’après un week-end chez mes parents en Normandie, je devais me lever à six heures du matin pour prendre le train pour Paris et embrayer directement sur le travail. Et quand j’ai fini par me coucher vers une heure, la lune étant déjà très haute dans le ciel, je pensais qu’elle serait redescendue et qu’aux alentours de cinq heures, elle aurait disparu derrière le toit de mes voisins. Ça ne valait donc pas le coup de faire sonner le réveil… Je me suis donc couchée, après avoir jeté un dernier coup d’oeil au ciel très clair, et ne laissant filtrer qu’un mince filet de lune déjà très brillant par le store occultant de mon Velux…

Mais…

J’avais le sommeil agité. Très agité. Réveillée par un cauchemar, je me suis retrouvée assise et grelottante de sueur froide dans mon lit. Le temps que je reprenne mon souffle et que le mauvais souvenir du rêve s’estompe, j’ai regardé autour de moi. J’ai peu à peu réalisé qu’il faisait très sombre, et ce malgré la légère ouverture de mon store. J’ai attrapé mon portable pour regarder l’heure: 4h55. Et là, la frayeur a laissé la place à la curiosité. Je me suis levée doucement et ai cherché mes lunettes à tâtons. Je me suis approchée du Velux pour ouvrir le store. J’ai frotté la vitre à la main pour retirer un peu de buée et là… Stupeur.

Je n’ai, de toute ma vie, jamais rien vu de semblable. « Beau », « Magnifique », « Surréaliste », « Fascinant »… Tous sont tous trop faibles pour décrire ce spectacle, et ce que j’ai ressenti à cet instant. J’avais imaginé bien des choses, je m’étais créé une image mentale de ce à quoi cette Super Blood Moon devait ressembler. Mais j’avais tout faux. Dans un ciel d’un bleu quasi-noir aux constellations si nettes et nombreuses qu’elles en dessinaient la voûte, la lune semblait flotter comme un étrange vaisseau, tache rouge mate au milieu de toute cette clarté. Il ne s’agit pas là d’une simple figure de style… Je n’avais jamais vu la lune comme ça. Je reconnaissais bien ces reliefs tourmentés que j’aimais regarder par temps clair, mais ils avaient l’air de n’émettre aucune lumière… Et ce rouge. Non pas un rouge vif, kitsch et carmin comme on aurait pu l’imaginer, mais un rouge étrange. La couleur, chaude et cuivrée, d’une goute de sang qui se dilue dans l’eau.

Et j’étais seule. Ahurie, abasourdie, bizarrement heureuse, et aussi vaguement inquiète. Solitaire et écrasée par tant de grandeur. Il n’y avait pas un bruit dans la maison, pas un bruit dehors. Je n’entendais pas même mon propre souffle. J’avais beau savoir qu’il s’agissait d’un phénomène tout à fait naturel, j’ai été saisie par une sensation de surnaturel, par une sorte de crainte respectueuse, comme si j’étais revenue aux temps anciens. Ceux de nos ancêtres qui voyaient en la lune une divinité, et qui auraient peut-être considéré ce saignement avec effroi. En fixant la lune rouge sang, j’ai même pensé au mythe du loup-garou… Et là, je ne me suis plus du tout sentie seule, c’était comme si des présences évoluaient autour de moi, comme si la lune rouge avait réveillé tout ce qu’il y avait de plus irrationnel en moi.

Déjà que je n’ai pas besoin de ça, avec mon imagination galopante qui, à partir de rien, tend à s’aventurer très loin sur des sentiers parfois sinueux! 😉 Alors imaginez avec une lune sanglante sous les yeux…

Je me suis donc à nouveau précipitée sous ma couette comme une gamine, toute tremblante, pour me remettre de mes émotions! Ce qui ne m’a pas empêchée de me relever plus tard pour regarder encore… Car au-delà de la dimension surréaliste de ce spectacle, j’ai à nouveau cru, pour la première fois depuis longtemps, que moi aussi, j’avais finalement le droit de voir quelque chose d’extraordinaire.

Blanche Mt.-Cl.

PS: C’était un peu emphatique, mais rien qu’à l’évocation de ce moment, je me sens toute chose! Je crois que, plus qu’envie, j’avais vraiment besoin de voir cette Lune de Sang! Et j’espère au moins que cette description aura titillé votre imagination! Et si vous n’êtes pas encore couchés, faites donc de beaux rêves!

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse des littératures de l'imaginaire et auteure sur WattPad (Le Sang des Wolf, La Nuit de Wolf et Pourquoi les Vampires aiment Paris Plage). N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

3 réflexions au sujet de « Lune de Sang – Impressions (Septembre 2015) »

  1. Très belle description et ressenti, on se sent petit face à ses phénomènes de la nature ( on peut sortir que c’est un phénomène scientifique connu , certes, cela reste quand même un beau phénomène visuel) je peux comprendre le côté mystique qui a du impacter nos ancêtres par le passé, intrigué par ces couleurs particuliers de notre bel astre qu’est la Lune 🙂 Bonne journée et continues sur tes inspirations 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Magnifique manière de décrire cette lune….je suis plus terre à terre. J’ai eu la chance de la voir aussi mais les conditions n’étaient pas les mêmes 😉 . Mon homme, comme toi, est passionné par tout ce qui se passe dans le ciel…du coup vers 4h, il a réveillé tout le monde pour qu’on voit ce spectacle….du coup je ne l’ai pas apprécié à sa juste valeur. Mais mes enfants étaient scotchés et ravis

    Aimé par 2 people

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s