Collages Traités sur Photoshop – Chaud-Froid et Couleur en soi – Août 2014

Collage002Huile
Chaud-Froid retravaillé – Version 1

D’habitude, je ne suis pas une grande fan des filtres et effets Photoshop. Je trouve ça un peu kitsch et je pense que mieux vaut les utiliser par petite touche, sur des portions d’image par exemple.

D’ailleurs, depuis mes devoir en photomontage l’été dernier j’ai délaissé Photoshop un moment pour me consacrer à d’autres logiciels. Je m’y suis remise il y a quelques temps, maintenant que je suis plus sûre de moi et que je manipule mieux les détourages et les masques.

En revanche je trouve les filtres intéressants à partir du moment où l’on travaille sur des créations personnelles, faites main, comme des collages et des dessins. J’ai donc numérisé mes collages, ceux-là même que j’avais réalisé pour mon devoir sur les contrastes colorés.

J’ai d’abord travaillé sur mes deux collages préférés, les contrastes Chaud-Froid et Couleur en soi. Je voulais leur donner un aspect « illustration », comme on aurait pu en trouver dans des livres de conte, ou des albums pour enfant, et même pour plus grands.

Collage002Poster
Chaud-Froid retravaillé – Version 2

Pour le contraste Chaud-Froid, j’ai commencé par appliquer un effet de halo autour de la lune, avant d’utiliser le filtre « Peinture à l’huile ». Mais j’ai trouvé le résultat un peu fade, trop flou. J’ai donc tenté autre chose.

J’ai donné plus de caractère au dessin en le soulignant par un effet de contours postérisés. L’effet peinture à l’huile a été appliqué après.

Les détails des costumes, des textures, des objets, des décors, s’en trouvent accentués. Les contrastes sont plus prononcés. L’ensemble gagne ainsi en profondeur et en expressivité. Regardez les coulées de cire sur les bougies, le visage de la jeune femme, le costume du « Monstre » qui semble encore plus précieux – en particulier ces reflets sur le coeur rouge…

Je me suis vraiment beaucoup amusée et j’ai songé à refaire une série de collage sur des thèmes littéraires différents pour leur appliquer de tels effets, et les traiter ainsi comme de réelles illustrations.

J’ai continué sur ma lancée avec le contraste de la couleur en soi – celui consacré à l’imaginaire, qui plonge l’observateur dans l’imagination débridée et torturée d’une fillette écrivant à son bureau. J’ai appliqué les mêmes effets que sur la précédente version du collage Chaud-Froid.

Collage001Huile
Couleur en Soi – Version retravaillée

Je suis assez fière du résultat, lui aussi très expressif, et je me plais parfois à imaginer des carnets, de la papeterie créative destinée aux plus jeunes, fille comme garçon, avec de telles couvertures, pour y écrire leur secrets ou leurs histoires…

Blanche Mt.-Cl.

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse des littératures de l'imaginaire et auteure sur WattPad (Le Sang des Wolf, La Nuit de Wolf et Pourquoi les Vampires aiment Paris Plage). N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s