Peinture – L’Epée dans l’Arbre – Septembre 2013

Voici le résultat final de L’Epée dans l’Arbre (comme on parle de l’Epée dans la pierre ou dans l’enclume, je poursuis dans la veine arthurienne…).

IMG_2933
L’Epée dans l’Arbre

Comme vous le voyez, le résultat est sensiblement différent, du fait de ce format particulier de toile, tout en longueur. J’ai placé le chevalier figé dans un arbre qui prend racine au bord de l’eau… J’aime beaucoup travailler dans une gamme de teintes voisines, avec quelque part de petites touches de couleurs différentes comme le rouge des fleurs flottant sur l’eau. Je vous laisse admirer quelques détails de la peinture dans la galerie…

Tout d’abord, les fleurs sur l’eau: j’ai déposé des couches d’une peinture de marque et de qualité différente, assez épaisse, afin de donner du relief et de la texture à cette partie du tableau. Vu en vrai, ces fleurs sont légèrement brillantes, comme si elles avaient été laquées. J’ai adoré travailler les reflets dans l’eau avec des peintures métalliques. L’onde en elle-même a été faite avec une base d’un noir brillant.

Voici l’un de mes détails favoris: les gantelets de l’armure couleur cuivre, dont les ombres ont été travaillées dans des tons marron et vert, émergeant de la végétation. Cette partie du tableau m’a demandé beaucoup de minutie. Ne serait-ce que pour la végétation s’entortillant autour de l’épée.

Enfin, et pas des moindres: le visage du chevalier, émergeant entre les feuilles de l’arbre. Je n’avais jamais vraiment peint de visage comme ça, et cela a représenté un véritable défi technique. Il porte encore une sorte de capuchon en maille. On peut voir le travail que j’ai également effectué sur le gorgerin pour en rendre le plus de détails possibles, ainsi que sa chair… verte. J’ai réalisé que pour les visages, tout était question de lumière et j’ai recommencé jusqu’à trouver la bonne technique. Les derniers détails ont été ajoutés par petites touches, à la brosse sèche, pour donner plus de douceur à ses traits.

Voici donc ce chevalier que l’on imagine aisément frappé d’une malédiction qui l’a figé pour l’éternité dans le tronc d’un arbre, ou qui l’a fait prendre racine au bord de l’eau… Après, j’aime raconter des histoires, mais votre imagination trouvera peut-être autre chose! 🙂

Blanche Mt.-Cl.

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse de livres et de films SFFF mais pas que (de tout ce qui raconte de bonnes histoires, en général), auteure en herbe, je viens de lancer mon premier roman "Le Sang des Wolf" en auto-édition chez Librinova! N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

2 réflexions au sujet de “Peinture – L’Epée dans l’Arbre – Septembre 2013”

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.