Amants Maudits – Science Fiction Post 11/09 – 2005

Géant Moscou
Science Fiction post 11/09 – Amants Maudits

J’avais élaboré un récit d’anticipation prenant place quelques années après les attentats du 11 Septembre 2001, tellement cette période m’avait marquée. Dans mon jeune esprit impressionnable, l’écroulement des deux tours et les discours « religieux » radicaux du président américain « W » m’avaient vraiment fait peur tant ils me paraissaient obscurantistes. Avec les opérations militaires en Irak et leurs conséquences, j’avais imaginé un futur marqué par des conflits religieux, comme au XVIe siècle, mais avec nos technologies et armes actuelles.

Or, la première partie du récit prenait place en Russie, et se teintait de fantastique un peu mystique. Ce dessin – lui aussi fait en cours magistral – représente les deux acteurs principaux de cette tragédie, des amants maudits dont le jeune homme est envoyé en guerre pour éviter la prison et se révèle être doté de capacités extraordinaires, tout comme sa compagne.

Blanche Mt.-Cl.

Publicités

Publié par

Blanche Mt.Cl.

Blogueuse, artiste autodidacte et graphiste, amoureuse des littératures de l'imaginaire et auteure en herbe, je viens de lancer mon premier roman "Le Sang des Wolf" en auto-édition chez Librinova! N'hésitez pas à vous laisser entrainer dans mon univers!

Une réflexion sur “Amants Maudits – Science Fiction Post 11/09 – 2005”

Vos réflexions sont les bienvenues...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.